1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Grèves : y aura-t-il une pénurie de billets ?
2 min de lecture

Grèves : y aura-t-il une pénurie de billets ?

La CGT Banque de France a lancé un appel à bloquer les deux plus gros centres fiduciaires de France. D'après la Banque de France, "aucun risque" de pénurie de billets n'est à craindre.

Un homme retirant des billets au distributeur (illustration)
Un homme retirant des billets au distributeur (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Chloé Richard-Le Bris & AFP

L'appel du syndicat CGT Banque de France à bloquer les deux plus gros centres fiduciaires du pays peut-il mener à interrompre la distribution de billets ? "Aucun risque", affirme, lundi 13 janvier, Érick Lacourrège, directeur général des services à l'économie et du réseau de la Banque de France.

Il précise : "On a 37 centres fiduciaires sur le territoire dans lesquels on gère l'argent liquide : on stocke les billets, on les trie en effectuant un contrôle de qualité avant de les remettre en circulation ou de les détruire, on met en circulation de nouveaux billets. Sur ces 37 centres, deux sont de très grosse taille : un près de Paris à La Courneuve, qui couvre la région parisienne, un autre dans le nord de la France, près de Lille. Ces deux sites ont été visés par l'appel (au blocage) de la CGT."

Ces deux centres sont les plus gros et celui de La Courneuve représenterait 25% des billets en circulation dans le pays. Ils "ont pour but d'assurer l'alimentation en billets de la chaîne fiduciaire", rajoute-t-il. Les transporteurs de fonds se rendent dans ces centres "pour récupérer des billets à mettre en circulation et les acheminent auprès des banques commerciales pour approvisionner leurs distributeurs automatiques de billets."

Aujourd'hui, "le centre de Lille est complètement libre, il n'y a pas eu de manifestation, il travaille normalement. Quant à celui de Paris, à l'heure actuelle, il y a une assemblée générale de la CGT sur le trottoir devant le centre, mais il n'y a pas de blocage des accès." 

Des dispositions ont été prises en amont

À lire aussi

Pour lui, à ce stade, "l'hypothèse du blocage total du site est faible à ce stade." Ces centres étant "des points vitaux et sensibles", le directeur précise être, "comme d'habitude, en relation avec les préfets et les forces de l'ordre, mais il n'y a aucune raison à ce stade pour qu'elles interviennent."

Qu'importe la grève, aucun risque de pénurie de billets "parce qu'on est organisé avec la filière fiduciaire pour l'alimentation des distributeurs de billets, nous avons pris des dispositions pour avoir suffisamment de stock auprès des acteurs de la filière -transporteurs de fonds et banques- pour alimenter les distributeurs pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines." Rien à craindre non plus en dehors de la région de Paris, "car il n'y a pas de blocage."

Pour en arriver à une pénurie, Érick Lacourrège précise qu'"il faudrait que ce soit bloqué des mois entiers, ce qui est totalement illusoire. (...) Si le blocage se confirmait, nous sommes suffisamment bien organisés avec l'ensemble des acteurs pour ne pas avoir d'interruption de service."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/