1 min de lecture Argent

Grève : y a-t-il un risque de pénurie de billets dans les distributeurs ?

ÉCLAIRAGE - Est-il possible que les distributeurs de billets subissent une pénurie à cause de la grève ? "Ce risque est peu prévisible", a expliqué Christophe Baud Berthier, directeur des activités fiduciaires de la Banque de France.

Le fronton de la Banque de France, à Paris.
Le fronton de la Banque de France, à Paris. Crédit : SIPA
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

Face au mouvement de grève contre la réforme des retraites, la Banque de France est "extrêmement vigilante" concernant l'approvisionnement des distributeurs automatiques de billets (DAB), dont la situation reste à ce stade "satisfaisante", a expliqué à l'AFP Christophe Baud Berthier, directeur des activités fiduciaires au sein de l'institution.

Une carence dans l'approvisionnement des billets ? "Ce risque est peu prévisible", explique-t-il, "Il s'agirait d'un concours de plusieurs facteurs, comme un accès impossible aux distributeurs automatiques de billets ou autres", poursuit-il. 

Selon l'intéressé, la France compte près de 53.000 distributeurs automatiques de billets et plus de 23.000 points d'accès privatifs aux espèces. Il peut arriver, dans certains cas particuliers, que les transporteurs de fonds n'arrivent pas à accéder à certains DAB qui, par conséquent, sont hors service.

Des mesures spécifiques pour faire face à la grève ?

La Banque de France reste "extrêmement vigilante et pilote la situation en étroite coordination avec les transporteurs de fonds, les établissements de crédit et les forces de l'ordre pour garantir l'alimentation des espèces sur tout le territoire", rassure Christophe Baud Berthier.

À lire aussi
Un policier (illustration) coronavirus
Haute-Garonne : déguisé en faux policier, il vole une octogénaire

Ce dernier précise également qu'il existe d'autres moyens de distribution d’espèces que les DAB comme, par exemple, les guichets bancaires et ce qui s'appelle le "cash back", c'est-à-dire la possibilité chez les commerçants qui proposent ce service d'obtenir jusqu'à 60 euros en espèces lors d'un achat avec une carte de paiement.

Pour s'assurer que l'approvisionnement ne fasse pas défaut, La Banque de France "veille à l'alimentation en amont des billets et des pièces aux transporteurs de fonds puis s'assure (...) que ces derniers et les établissements de crédit peuvent bien alimenter tous les points de distribution du territoire", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Argent Billets Grève
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants