1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Coronavirus : 50.000 logements neufs pour aider le secteur du bâtiment
1 min de lecture

Coronavirus : 50.000 logements neufs pour aider le secteur du bâtiment

Pour aider au redémarrage post Covid-19, la Caisse des dépôts et consignation ainsi que Action logement vont commander 50.000 logements neufs pour aider le secteur du bâtiment.

Le BTP est le champion du travail détaché, en concentrant à lui seul près de 37% des salariés étrangers
Le BTP est le champion du travail détaché, en concentrant à lui seul près de 37% des salariés étrangers
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Coronavirus : 50.000 logements neufs pour aider le secteur du bâtiment
03:24
Coronavirus : 50.000 logements neufs pour aider le secteur du bâtiment
03:24
Martial You - édité par Venantia Petillault

La Caisse des dépôts et consignation et Action logement ont prévu de commander 50.000 logements neufs dans les prochains mois pour justement aider le bâtiment à passer le cap crée par l'épidémie du coronavirus.

La situation est compliquée en ce moment pour le secteur du bâtiment. La plupart des chantiers sont à l'arrêt. La décision de la Caisse des dépôts et consignation, dont on dit qu'elle est le bras armé de l'État, est intéressante car elle sécurise un secteur : le bâtiment, qui avait énormément souffert de la dernière crise en 2008. 

À l'époque, les deux secteurs majeurs de notre économie qui avaient souffert et qui emploient énormément de monde, c'était l'automobile et le bâtiment. Après 2008, on estime que le BTP avait détruit plus de 150.000 postes en quelques années. On commençait tout juste à s'en remettre depuis trois ans environ. 

Mais en commandant 50.000 logements, le secteur de l'habitat social rassure les promoteurs. Chaque chantier occasionne des emplois. Avec 50.000 commandes, c'est la moitié de la construction annuelle de logements à loyer modéré qui est garantie, soit 18 mois d'activité assurée derrière. 

Une bonne nouvelle aussi pour les acheteurs

À lire aussi

Le marché du logement neuf n'est pas très brillant. On avait retrouvé le niveau de 2015, en matière de commandes et de constructions de nouveaux bâtiments. Nous étions donc en repli en réalité. Le recul était très net en fin d'année dernière avec -8,8%. 

Cette commande limitera également l'inflation des prix sur le neuf dans l'habitat social : faire travailler les entreprises du bâtiment et remettre sur le marché un parc de logement accessible pour les jeunes couples et les plus modestes. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/