1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Conflit de voisinage : il ne peut pas accéder à sa maison par la porte d'entrée
2 min de lecture

Conflit de voisinage : il ne peut pas accéder à sa maison par la porte d'entrée

Julian a acheté une petite maison qu’il souhaite rénover pour en faire un gîte. Mais il se heurte à une grande difficulté : il ne peut pas rentrer chez lui, car son entrée est sur le terrain de son voisin ! Et personne ne l'a prévenu...

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Il ne peut pas accéder à sa maison par la porte d'entrée
01:26:23
Julien Courbet - édité par Thibaud Chaboche

Julian, le 12 janvier 2021, fait l’acquisition d’une petite maison au milieu des vignes, au prix de 41.000 euros. Son but : entièrement la rénover pour en faire un gîte. En tant que conducteur de travaux, il s'occupe lui-même d’une partie du chantier, dès le 16 janvier. 

Mais, quelques jours plus tard, il est stoppé dans son élan par un voisin. Selon lui, Julian ne plus utiliser sa porte d’entrée. Plan de cadastre à l’appui, ce voisin lui apprend que cet accès se situe sur une portion de terrain lui appartenant. C’est la stupeur totale. L’ancien propriétaire n'a jamais fait part à Julien de ce "détail". Surtout, aucun droit de passage n’est mentionné sur l'acte de vente. 

Julian fait immédiatement part du problème au notaire. Ce dernier lui répond que rien ne l'empêche d’emprunter la porte d’entrée, car le bien se retrouve "enclavé". Rassuré, Julian reprend les travaux. Seulement, le voisin persiste et signe en le mettant en demeure d’arrêter de passer par-là, mais plutôt par l'accès sur la voie communale. Seul problème, il s’agit d’une porte d’appoint menant à la cave… 

Julian souhaite l'annulation de la vente

Dans ces conditions, impossible pour Julian de poursuivre ses travaux normalement et de louer ce bien sans conflit. Après mûre réflexion, le 22 février dernier, il écrit à l’ancien propriétaire pour résoudre la vente. Malheureusement, sa demande reste lettre morte. À la place, en revanche, le voisin lui propose de racheter le bien à moitié prix

À lire aussi


Pour Julian qui rembourse 400 euros par mois de crédit pour cette maison, la situation est intenable. Il comptait sur les rentrées d’argent des locations pour financer cet achat. Il a appelé à l'aide Julien Courbet pour que le vendeur accepte l’annulation de la vente et lui restitue les 41.000 euros déboursés. Julian souhaite également être remboursé des 4.450 euros de frais de notaire et des travaux de couverture réalisés au prix de 5.995 euros par une entreprise. 

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'entrée de la maison de Julian se trouve sur le terrain de son voisin
L'entrée de la maison de Julian se trouve sur le terrain de son voisin
Crédit : CPVA
L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/