1 min de lecture Auto

Carte grise : un an après, le nouveau système connaît encore des ratés

La mise en route a été compliquée pour le site qui délivre les cartes grises. Un an après son lancement, il connaît toujours quelques beugs, même si la situation s'améliore.

Micro générique Switch 245x300 Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Carte grise : un an après, le nouveau système connaît encore des ratés Crédit Image : BERTRAND GUAY /AFP Archives | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

Depuis un an, le 6 novembre 2017, il n'est plus possible de se rendre en préfecture pour sa carte grise. Désormais, tout se fait via internet et le site officiel ants.gouv.fr. Une belle idée à la base, destinée à faire gagner du temps aux Français, mais la mise en route a été pour le moins compliquée.

En effet, un simple changement d'adresse pouvait tourner au cauchemar. Le système a été victime de bugs à répétition, et n'a pas su gérer l'affluence. Alors que l'ancien système d'immatriculation permettait d'avoir une carte grise sous 48 heures, il a fallu attendre plusieurs semaines avec le nouveau.

Pour preuve, un mois après le lancement du site déjà 100.000 dossiers avaient pris du retard. Le pic a été atteint en avril dernier avec pas moins de 450.000 cartes grises en souffrance.

Si ça a autant cafouillé, c'est à cause des bugs à répétition, qui ont provoqué d’importants délais pour obtenir le précieux papier officiel. Le site n'était pas prêt à son lancement, et  a été victime de son succès. À certaines heures, il y a tellement de demandes que l'on a bien du mal à se connecter. Et puis gare aux erreurs, d'adresse, de majuscule, qui font tout repartir de zéro.

À lire aussi
Carlos Ghosn le 29 septembre 2020 à Jounieh, au Liban. Carlos Ghosn
Liban : Carlos Ghosn apparaît pour la première fois en public depuis deux mois

L'État a même été condamné à plusieurs reprises par des particuliers. Ainsi l'État a été condamné a verser 1.000 euros, à un automobiliste à Toulon, et 400 à un autre à Melun en Seine-et-Marne.

Conscient du problème le ministère de l'Intérieur a mis le turbo depuis avril, avec encore des ratés..Même si la situation semble être revenue à la normale...Y compris pour les professionnels qui se retrouvaient autrefois avec des voitures impossibles à livrer...Au total 5,8 millions de cartes grises ont été délivrées avec ce nouveau système...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Administration Démarchage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants