1 min de lecture Sécurité routière

Auto : pourquoi faut-il changer ses essuie-glaces à l'arrivée de l'automne ?

L'été ayant accéléré l'usure du caoutchouc, il faut penser à changer ses balais d'essuie-glace. Endommagés, ils peuvent réduire la visibilité de 30%.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux
>
Auto : pourquoi faut-il changer ses essuie-glaces à l'arrivée de l'automne ? Crédit Image : Mood Board / Rex Featur/REX/SIPA | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

La France passe à l'heure d'hiver dans la nuit du 27 au 28 octobre. C'est une période où il faut être particulièrement vigilant sur la route. La visibilité baisse et il faut s'y préparer. À commencer par les essuie-glaces.

On y pense rarement. 33,5 millions de balais sont vendus chaque année en France. Un chiffre impressionnant, et pourtant à peine 4 automobilistes sur 10 changent leurs balais d’essuie-glace au moins une fois par an comme le recommandent les constructeurs. Et pourtant, à l'arrivée de l'automne, il est important de faire ce changement.

En effet, la chaleur de l'été a accéléré l'usure du caoutchouc. Or, il faut savoir que la visibilité peut être réduite de 30% avec des balais d’essuie-glace endommagés.

À lire aussi
Google Maps revendique plus de 250 millions d'utilisateurs à travers la planète Connecté
Google Maps : bientôt la possibilité de signaler les radars et les accidents

Contrôlez vos feux

Autre point important en cette saison, les feux. Là aussi un petit contrôle s'impose. Un phare réglé seulement 1% trop haut provoque un éblouissement 20 fois supérieur. À l'inverse, réglé 1% trop bas, la visibilité est réduite de 30 mètres.

Cela peut vous éviter une contre-visite. L'an dernier 9% des voitures recalées au contrôle technique l'ont été pour une signalisation défectueuse. C'est la deuxième cause de contre visite.

Attention au phénomène d'aspirateur

Enfin, il faut se méfier du brouillard et du phénomène d'aspirateur : c'est-à-dire suivre de trop près la voiture qui précède. Car en cas de brouillard au lieu de ralentir, on accélère pour conserver ce nouveau repère visuel et en cas de freinage, c'est l’accrochage assuré.

Sur route, 2% des accidents sont imputables au brouillard et surtout ils sont deux fois plus graves que la moyenne. Il faut savoir aussi que si le brouillard réduit la visibilité à moins de 50 m, la vitesse maximale autorisée est de 50 km/h, y compris sur autoroute.

Attention également aussi à bien utiliser vos phares antibrouillard. À l'arrière, les feux sont très éblouissants et sont interdits par temps de pluie. Attention, l'amende est de 135 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Auto
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795091304
Auto : pourquoi faut-il changer ses essuie-glaces à l'arrivée de l'automne ?
Auto : pourquoi faut-il changer ses essuie-glaces à l'arrivée de l'automne ?
L'été ayant accéléré l'usure du caoutchouc, il faut penser à changer ses balais d'essuie-glace. Endommagés, ils peuvent réduire la visibilité de 30%.
https://www.rtl.fr/actu/conso/auto-pourquoi-faut-il-changer-ses-essuie-glace-a-l-arrivee-de-l-automne-7795091304
2018-10-27 08:23:03
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RvopqqFf24S1KJWBcEq10w/330v220-2/online/image/2018/1027/7795342341_un-professionnel-change-des-balais-d-essuie-glace-illustration.jpg