2 min de lecture Automobile

Automobile : faut-il redouter l'offensive chinoise sur les véhicules électriques ?

ÉDITO - Depuis plusieurs années, la Chine prépare son offensive sur le véhicule dit "propre", avec l'ambition de devenir la première nation automobile.

Francois Lenglet ok Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Automobile : faut-il redouter une invasion chinoise ? Crédit Image : LANCELOT FREDERIC/SIPA | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par Marie Gingault

La Chine se prépare à exporter massivement ses voitures, en particulier en Europe. 7.000 Tesla 3, fabriquées dans l'usine de Shanghai, sont en effet en train de débarquer chez nous. La nouvelle Dacia, qui s'appelle Spring, elle aussi fabriquée en Chine, va arriver en France au début 2021. Celle-ci se veut être le véhicule électrique le moins cher du marché à 15.000 euros avant primes.

Le groupe de distribution Leclerc en a commandé 3.000, qu'il va proposer aux Français à la location. Au printemps 2021, nous aurons encore la dernière voiture de Volvo, l'étoile Polaire, polestar en anglais, elle aussi électrique et fabriquée en Chine. Il s'agit là d'un modèle haut de gamme, elle devrait être vendue 60.000 euros. Devrait suivre le petit SUV de l'allemand BMW, le iX, et la Smart, elle aussi appartenant à un groupe allemand, Daimler Mercedes, toutes deux électriques et fabriquées dans l'empire du Milieu. De plus, depuis déjà plusieurs semaines la nouvelle MG, un SUV chinois électrique à bas prix, est disponible chez nous.
 
Si les constructeurs occidentaux font fabriquer en Chine, cela s'explique par les coûts : il y a là-bas des usines flambant neuves et très productives. Par l'expertise que la Chine a développée en matière de voitures électriques et par le fait que la plupart des batteries pour véhicules sont fabriquées en Asie. 

La Chine : future première nation automobile ?

Voilà des années que la Chine prépare méthodiquement son offensive sur le véhicule dit propre, avec l'ambition de devenir la première nation automobile avec cette nouvelle génération de véhicules. Et elle veut le faire dans un deuxième temps avec ses propres marques, les Geely, SAIC, BYD et autres Dongfeng ou JMC. Ou avec Volvo, qui appartient désormais aux Chinois.
 
Selon Jean-Dominique Senard, il faut redouter l'invasion chinoise sur le marché de l'automobile. Le président de Renault-Nissan craint la réédition de ce qu'il a vécu sur le pneu, lorsqu'il dirigeait Michelin. Il a dû faire face à une concurrence de produits chinois à prix cassé, qui a conquis un tiers du marché européen en quelques années seulement. Le fait est qu'aujourd'hui Dacia, qui appartient au groupe Renault, fait justement fabriquer en Chine.

Le paradoxe de la voiture chinoise prétendue "propre"

On nous a déjà fait le coup du péril jaune avec les Japonais il y a vingt ans, c'est vrai, on avait même mis en place des quotas pour limiter les ventes de voitures nippones. Et la catastrophe ne s'est pas produite. Mais cette fois-ci, la puissance de feu est bien plus forte. Et l'Europe ne se protège pas, elle ne taxe les voitures chinoises qu'à 10 %. Pire, comme les voitures chinoises sont électriques, elles sont largement subventionnées par l'État français, avec l'argent du contribuable ! 

À lire aussi
carburants
Automobile : le GPL, économique et écologique, voit son succès exploser

Un paradoxe, tandis qu'elles sont fabriquées là-bas avec de l'énergie largement faite à partir de charbon. Merci pour l'environnement. Alors qu'elles viennent par bateau de l'autre bout du monde : merci encore. C'est le paradoxe de la voiture chinoise, prétendue propre. Compte tenu de ses conditions de fabrication et de transport, son coût écologique dépasse allègrement celui d'un bon vieux diesel fabriqué en France avec une énergie décarbonée grâce au nucléaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Automobile Chine Activité économique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants