1 min de lecture Consommation

Grande distribution : Leclerc va "créer des emplois", assure son PDG

INVITÉ RTL - Alors que plusieurs enseignes de grande distribution sont en difficulté, Leclerc se porte bien et son PDG s'est dit "recruteur net".

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi
>
Grande distribution : "La question du pouvoir d'achat revient", explique Michel-Édouard Leclerc Crédit Image : FRED TANNEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Maeliss Innocenti

Si Auchan traverse de lourdes difficultés, pas seulement à cause du coronavirus mais aussi à la mutation du commerce de grande distribution, l'enseigne Leclerc, elle, se porte relativement bien et ne prévoit pas de licenciements massifs.

Auchan a annoncé mercredi 9 septembre "la suppression nette de 1.088 emplois actuellement occupés", alors que Leclerc prévoit de "créer des emplois" et ne licencier que peu de salariés.

Le PDG du groupe, Michel-Édouard Leclerc a garanti sur RTL ne pas devoir licencier "sur 98% des magasins" et s'est dit "recruteur net". "On a quand même 5 ou 6 magasins qui ont ramé, parce que certaines activités ont été fermées notamment. Mais aujourd’hui, nous sommes recruteurs net malgré les difficultés de 2 ou 3 magasins sur 1.200 points de vente".

Recruteur, d'accord, mais dans quelle mesure ? "On était partis sur 2.000 emplois. Maintenant, là, je ne vais pas fanfaronner… Déjà si on crée 500 à 600 emplois, je trouverai que c’est une bonne nouvelle".

Leclerc a investi un milliard sur le digital

À lire aussi
Un restaurant à Paris pendant la crise du coronavirus (illustration) restaurant
La plateforme "La Fourchette" lance une initiative peu rentable pour les restaurateurs

De nombreux emplois devraient être tournés vers le digital, l'entreprise étant en pleine émergence dans ce secteur. "Leclerc a investi 1 milliard dans des nouvelles fonctions, justement sur le digital, sur la logistique avec des entrepôts dédiés à un mode de distribution multi format." Mais ce ne sera pas fait au détriment des employés d'hypermarchés", sur lesquels le PDG compte toujours beaucoup. 

"La fonction de paiement se digitalise, mais l’accueil, l’enregistrement, la sécurisation, la gestion des cartes de fidélité, nécessitent le recrutement de personnel." "On a un taux de personnel qui continue d’augmenter".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Grande distribution Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants