1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Viva Tech 2019 : 35 entreprises signent un manifeste pour plus de parité dans la Tech
2 min de lecture

Viva Tech 2019 : 35 entreprises signent un manifeste pour plus de parité dans la Tech

Présenté et signé à Viva Technology ce jeudi 16 mai, le manifeste de la startup social Social Builder et du Syntec Numérique est une "action concrète" pour que les entreprises de la Tech s'engagent à diversifier leurs équipes.

Un manifeste suffira-t-il à favoriser la parité dans le monde de la Tech ?
Un manifeste suffira-t-il à favoriser la parité dans le monde de la Tech ?
Crédit : Unsplash/Mimi Thian
Arièle Bonte
Arièle Bonte

Valoriser la reconversion professionnelle "pour assurer l’accès des femmes actives aux métiers du numérique", c'est la mission que se sont donnés Social Builder (une startup sociale qui agit pour l’égalité femmes-hommes dans les métiers du numérique et dans l’entrepreneuriat) et Syntec Numérique (syndicat professionnel des entreprises du numérique), en partenariat avec Pôle Emploi. Comment ? En présentant un manifeste, ce jeudi 16 mai à Viva Technology, et en le faisant signer par une trentaine d'entreprises, dont Nokia, Orange, Atos, Salesforce ou Le Bon Coin, en présence de Cédric O, secrétaire d'État en charge du numérique. 

Selon Emmanuelle Larroque, fondatrice de Social Builder, ce manifeste est une "action concrète" pour favoriser la parité dans le monde du numérique, où les femmes sont sous-représentées puisqu'elles constituent moins de 28% des employé-e-s du secteur.

Au-delà des mots, les entreprises ayant signé le manifeste ce jeudi 16 mai s'engagent donc à mettre des actions en place. Elles seront évaluées tous les trimestres et seront jugées selon six critères : élargir leurs critères de recrutement, valoriser tous types de parcours professionnels dans ce même processus de recrutement, recruter des profils de tout âge, accompagner les talents pour s'intégrer au mieux au sein de l'entreprise, accompagner la mobilité internet et, enfin, former leurs salarié-e-s aux pratiques favorisant l’inclusion et l’égalité entre les femmes et les hommes. 

Si l'on veut changer les choses, il faut des chiffres précis

Cédric O, secrétaire d'État en charge du numérique

"On doit s'engager, il est impensable aujourd'hui que la moitié de la population soit mise de côté", a expliqué Cédric O lors de la conférence de presse de la signature du manifeste. "Si l'on veut changer les choses, il faut des chiffres précis", a-t-il ajouté à l'attention des entreprises. 

À lire aussi

Les chiffres justement, c'est ce qui pourrait motiver les entreprises à engager plus de femmes, à mettre en place des programmes pour accompagner les femmes dans leur reconversion, former les plus jeunes aux métiers du numérique.

"La présence des femmes est stratégique tant au niveau de l’impact économique que de la compétitivité des entreprises et de l’innovation", peut-on lire dans le manifeste. "La présence accrue des femmes dans le numérique pourrait augmenter de 9 milliards le PIB de l’Union Européenne chaque année". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/