1 min de lecture Violence

Violences sexuelles dans le sport : "La parole se libère", salue Stéphanie Frappart

INVITÉE RTL - L'arbitre internationale de football française Stéphanie Frappart est revenue sur les révélations de violences sexuelles qui touchent le monde du sport. Elle estime que les victimes doivent pouvoir "s'exprimer et être accompagnées".

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Violences sexuelles dans le sport : "La parole se libère" se réjouit Stéphanie Frappart Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Quentin Marchal

Le monde du sport est actuellement secoué par plusieurs révélations de violences sexuelles et le football n'échappe pas à ce scandale. Le président du SCO d'Angers, Saïd Chabane, a été mis en examen ce mercredi 5 février pour des "violences sexuelles aggravées". Selon Stéphanie Frappart, récemment élue meilleure arbitre de football du monde, "c'est bien que les paroles se libèrent et que les victimes parlent".

L'arbitre estime que dans le football "on est tous contre ces violences" et souhaite "que les victimes s'expriment et puissent être accompagnées". Celle qui a notamment officié lors de la finale de la Coupe du monde féminine se réjouit que "la parole se libère" dans tous les sports et que les victimes puissent désormais s'exprimer.

Elle rappelle que les violences sexuelles dans le monde sportif sont des "sujets plutôt tabous". Les remarques sexistes dont elle a pu faire l'objet "proviennent davantage des spectateurs que des joueurs ou des clubs". Enfin, Stéphanie Frappart est également revenue sur l'arbitrage vidéo qui fait souvent débat en France et soutient que "c'est une aide importante" en soulignant que "l'arbitrage humain reste au cœur des décisions".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violence Agression sexuelle Sport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants