1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La chronique de Laurent Gerra du lundi 13 septembre
2 min de lecture

La chronique de Laurent Gerra du lundi 13 septembre

Ce lundi 13 septembre, Laurent Gerra a imité Gérard Depardieu, Pascal Praud et Nicolas Hulot.

Laurent Gerra
Laurent Gerra
Crédit : RTL
La chronique de Laurent Gerra du 13 septembre 2021
07:36
La chronique de Laurent Gerra du 13 septembre 2021
07:36
Laurent Gerra
Laurent Gerra - édité par Marie Gingault

En déplacement à Rouen, Anne Hidalgo a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle dimanche 12 septembre. Une annonce qui fait d'ores et déjà froid dans le dos à Gérard Depardieu. "Si elle est élue, elle va défigurer la France ! À la place du café de la mairie, y aura un bar à jus détox, à la place du ballon de blanc, y aura une infusion fenouil-curcuma, et à la place de la rondelle de sauciflard, y aura un cube de tofu aux graines germées", visualise déjà l'acteur. "Si elle passe, je prends la première navette d’Elon Musk, et je me barre sur la Lune ! Fumière !". 

De son côté, Pascal Praud est venu en studio présenter le programme des auditeurs ont la parole. "J’ai décidé que Les auditeurs ont la parole serait une émission où les opinions les plus diverses pourront s’exprimer. Ainsi, je demanderai aux auditeurs s’ils estiment qu’Éric Zemmour ferait un bon président, un très bon président ou le plus grand président de tous les temps ? Vous répondez au 32 10", déclare le journaliste avant d'ajouter : "Je poserai également cette question : Anne Hidalgo sera donc candidate à l’élection présidentielle. Est-ce selon vous une mauvaise nouvelle, une très mauvaise nouvelle ou la plus grande catastrophe pour l’humanité depuis la peste bubonique de 1347 ?". 

Sandrine Rousseau, la candidate éco-féministe à la primaire des écologistes a encore fait parler d’elle. Sur Twitter, elle a rendu hommage non pas à Jean-Paul Belmondo mais à Jean-Pierre Belmondo. Une faute sur le prénom de l’acteur doublée d’une faute de français dans son tweet qui exaspère le pape de l’écologie française, Nicolas Hulot. "Je viens de pénétrer dans le cerveau de Sandrine Rousseau... c’est magnifique, il n’y a rien, c’est le monde du silence, Waouh !", relate l'ancien ministre. "J’ai parlé trop tôt, ce monde du silence est malheureusement pollué par ses tweets hommages (...) Je viens de tomber sur les prochains tweets que Sandrine Rousseau a déjà préparé, dont celui où elle rend hommage à Bernard Delon et à ses films Le père noël est une ordure et La Grande Vadrouille", précise-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/