2 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du 24 septembre 2020

Ce jeudi 24 septembre, Laurent Gerra a imit" notamment Jean-Luc Mélenchon, François Ruffin, et le chanteur Jean-Baptiste Guégan.

Laurent Gerra Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du 24 septembre 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Coline Daclin

Le Média, la web-télé proche de la France insoumise, vient encore de défrayer la chronique après la mise à l’écart de son rédacteur en chef Denis Robert. Pour en parler, nous recevons Jean-Luc Mélenchon. "Mais j’en sais rien moi, c’qui s’passe au Média ! T’as qu’à demander à Gérard Miller et à Kirikou !", répond Jean-Luc Mélenchon, imité par Laurent Gerra. 

Sauf que les deux ont été remerciés du Média et ont eu du mal à se faire régler leurs factures. "Les fainéants, on les vire !", rétorque l'homme politique. "C’est normal, c’est comme ça les patrons de gauche !", poursuit-il.

Arrive ensuite François Ruffin, toujours imité par Laurent Gerra. "Je voulais dire que moi aussi j’ai ma chaîne Youtube, comme Monsieur Mélenchon", dit-il. Il évoque aussi sa version de la Marseillaise. "Mais qu’est-ce que c’est qu’cette merde ?", s'emporte Mélenchon. "C’est pour rajeunir votre image, Monsieur Mélenchon et leur en mettre plein les dents", lui répond le député de la Somme.

Dans les petits villages aussi, les dernières municipales ont vu l’émergence de mairies écologistes. On retrouve notre saga provençale Macron des Sources avec Daniel Auteuil et Yves Montand, en Ugolin et Papet. "Je suis sorti à 5 heures de chez moi, Papet, mais j’ai dû me garer à 5 kilomètres, devant la ferme de la mère Bachelot. C’est à cause du nouveau plan de circulation douce du bossu", commence Ugolin. Pepet a bien reçu le bulletin municipal, mais il ne "comprend rien à son charabia" en "écriture inclusive". 

À lire aussi
Laurent Gerra humour
La chronique de Laurent Gerra du 30 novembre 2020

Le nouveau maire veut aussi "déboulonner la statue de Frédéric Mistral sur la place des Platanes pour mettre une statue de Jacqueline Pagnol", et "supprimer le sapin et faire une crèche laïque avé des rois mages à bicyclette". 

Un titre inédit de Johnny Hallyday va sortir, ainsi qu’un coffret comprenant deux films et un double album live enregistré à New York intitulé "Johnny, son rêve américain". Mais le chanteur Jean-Baptiste Guégan se plaint qu'il ne fait que l'imiter. "Moi aussi, j’ai prévu de sortir un coffret intitulé 'JB, son rêve armoricain'". Et il promet que les deux n'ont rien à voir, pas même leurs titres phares : Mon Amérique à moi de Johnny, écrite par l’ancien patron de RTL Philippe Labro, et Mon Armorique à moi, écrit par Philippe Labrosse, l’ancien patron de RTL, Radio-Télévision Lorient.

Dans son coffret, le Jean-Baptiste Guégan fictionnel de Laurent Gerra promet aussi un hommage à la chanteuse belge Annie Cordy, "parce que je suis pas que breton d’Armorique, je suis belge de Belgique aussi".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Écologie Écologistes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants