2 min de lecture Hommage

Mort d’Annie Cordy : Dave, Michèle Torr… 500 personnes lui ont rendu un dernier hommage

Samedi 12 septembre, des centaines de personnes, dont Dave et Michèle Torr, sont venues à Cannes rendre hommage à Annie Cordy lors de son enterrement, un "clown" mais aussi "une jongleuse d'émotions", estime Claude Lemesle.

Les funérailles d'Annie Cordy, le 12 septembre 2020, à Cannes.
Les funérailles d'Annie Cordy, le 12 septembre 2020, à Cannes. Crédit : Valery HACHE / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Des centaines de personnes ont rendu un vibrant hommage à Annie Cordy à Cannes ce samedi 12 septembre. La chanteuse et comédienne belge est décédée la semaine dernière à l'âge de 92 ans, à la suite d'un malaise survenu à son domicile à Vallauris, dans les Alpes-Maritimes. Plusieurs personnalités sont venues saluer, "une amie", un "clown" et "une jongleuse d'émotions" lors de ses funérailles.  

Ouverte au public, la cérémonie d'adieu a accueilli une jauge limitée à 500 personnes sur la Butte de Saint-Cassie, où le port du masque a été imposé. Dave, Michèle Torr, l’humoriste Roland Magdane ou la chanteuse Charlotte Julian : autant de célébrités venues pour un dernier hommage à celle que décrit Emmanuelle Guilcher, directrice adjointe de la programmation de France 2, comme une amie "sensible et pudique, terriblement pudique".

Dave aux funérailles d'Annie Cordy, le 12 septembre 2020, à Cannes.
Dave aux funérailles d'Annie Cordy, le 12 septembre 2020, à Cannes. Crédit : Valery HACHE / AFP

Une funambule sur le fil de nos fragilités

Claude Lemesle, lors de la cérémonie d'hommage à Cannes, le 12 septembre 2020
Partager la citation

"Il y avait toutes les couleurs de la vie dans ce que tu chantais et ces couleurs brillaient sur ton manteau d'Arlequin", "tu étais clown mais aussi une funambule sur le fil de nos fragilités, une jongleuse d'émotions", a déclaré Claude Lemesle. Ce parolier avait écrit pour la chanteuse sur La Rafle du Vel d'Hiv. Du côté de la Belgique, le réseau du métro bruxellois a diffusé toute la journée une sélection de ses chansons dans les stations.

L'interprète de Tata Yoyo ou La bonne du curé, Léonie Cooreman de son vrai nom, est née à Laeken, quartier de Bruxelles, le 16 juin 1928. L’artiste avait débuté dans des orchestres en chantant des standards américains, avant d'être engagée à Paris au Lido en 1950, où elle devient Annie Cordy.

À lire aussi
Bertrand-Kamal, candidat de "Koh-Lanta" est décédé le 10 septembre 2020 hommage
"Koh-Lanta" : le poignant message du père de Bertrand-Kamal Loudrhiri

Comédies musicales, chanson, théâtre, cinéma et téléfilms, l’artiste a développé plus d’un talent et s’est illustré dans plusieurs long-métrages, notamment pour des rôles dramatiques dans Le Passager de la pluie de René Clément, Le Chat (Pierre Granier-Deferre), aux côtés de Jean Gabin et Simone Signoret, ou encore La Rupture (Claude Chabrol). 

Les funérailles d'Annie Cordy, le 12 septembre 2020, à Cannes.
Les funérailles d'Annie Cordy, le 12 septembre 2020, à Cannes. Crédit : Valery HACHE / AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hommage Cinéma Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants