1 min de lecture Jean-Pierre Pernaut

La chronique de Laurent Gerra du 21 septembre

Ce lundi 21 septembre, Laurent Gerra a notamment imité Gérard Depardieu, José Bové et Jean-Pierre Pernaut.

Laurent Gerra Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du 21 septembre 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Nicolas Barreiro

Afin de limiter l'obésité infantile, l'UFC-Que Choisir et six associations de parents d'élèves demandent au gouvernement d'interdire les publicités pour la malbouffe. Des "fumiers, ces industriels qui filent des saloperies à bouffer à nos gosses", s'insurge Gérard Depardieu.

"Les gosses d'aujourd'hui, ils sont sous perfusion de sucre", ajoute José Bové, "le sucre c'est comme une drogue donc les industriels de la malbouffe, c'est comme des dealeurs". Au même titre que le sucre, le vin serait-il une drogue alors ?

"Ça va pas, nan ?" réagit Depardieu. "Vous ne pouvez pas comparer une bouteille de Julienas à un paquet de fraises Tagada", réplique José Bové. "Ce serait comme comparer le maire de Lyon, Grégory Doucet à un maire compétent".

De son côté, Jean-Pierre Pernaut a annoncé qu’il arrêterait la présentation du journal de 13h à la fin de l’année. "Comme dit le célèbre proverbe du Gâtinais glaireux : 'Quand la vache a vêlé, le taureau peut se retirer'" explique le célèbre présentateur. "C'est-à-dire que ma mission de vous faire découvrir les nombreuses merveilles de nos régions, ces régions qu’on aime tant, est terminée."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Pierre Pernaut José bové Gérard Depardieu
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants