1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Vaccin contre la grippe : est-il dangereux de le combiner avec le vaccin contre la Covid-19 ?
2 min de lecture

Vaccin contre la grippe : est-il dangereux de le combiner avec le vaccin contre la Covid-19 ?

La campagne vaccinale contre la grippe débute ce vendredi 22 octobre et va chevaucher la campagne de rappel vaccinal contre la Covid-19. Pas de problème pour ceux qui sont concernés par les deux, combiner ces vaccins ne présente aucun danger selon une étude récente.

Une femme se fait vacciner contre la Covid-19
Une femme se fait vacciner contre la Covid-19
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Nicolas Barreiro

"Parce que tout est prêt pour la campagne de vaccination contre la grippe nous avançons son lancement", a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran sur Twitter, officialisant le top départ de la campagne vaccinale contre la grippe au 22 octobre pour les publics prioritaires. "Vous pouvez effectuer votre rappel contre la Covid en parallèle", précise le ministre. Alors, pourquoi ne pas recevoir deux piqûres au cours du même rendez-vous ?

Selon une récente étude britannique, réalisée par des chercheurs des universités de Bristol et Oxford et soutenue par divers organismes de santé publique, cette pratique ne pose aucun problème. Combiner la vaccination contre la grippe et celle contre la Covid-19 ne soulevait "pas de risque pour la sécurité et n'amoindrit pas la réponse immunitaire des deux vaccins".

Les chercheurs ont fait appel à 679 volontaires primo-vaccinés, Pfizer ou AstraZeneca. Tous ont reçu une seconde dose mais seule la moitié a reçu une injection contre la grippe saisonnière, l'autre moitié un placebo. Pour la première moitié, les effets secondaires restaient les mêmes que ceux identifiés pour le vaccin contre la Covid-19. Très peu de réactions importantes ont été enregistrées, hormis une personne admise à l'hôpital avec des migraines, rapporte The Guardian.

Déjà recommandé par la Haute Autorité de la Santé

Le début de la campagne vaccinale contre la grippe saisonnière touche le même public que la troisième dose de rappel contre le coronavirus : les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes et celles qui présentent le plus de risques. Ainsi, l'objectif de cette étude visait à fluidifier les réservations de créneaux pour ces deux campagnes de vaccination.

À écouter aussi

Avant la parution de cette étude, le 28 septembre, la Haute Autorité de la Santé préconisait déjà la double vaccination au cours d'un même rendez-vous. Seule recommandation, "un vaccin dans chaque bras". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/