1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 12h30 - Coronavirus : 260 personnes vaccinées avec une dose périmée
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Coronavirus : 260 personnes vaccinées avec une dose périmée

Un lot de 260 vaccins Pfizer contre la Covid-19 a été administré courant septembre dans la Loire alors que la date limite d'utilisation était dépassée.

Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Crédit : Kena Betancur / AFP
Flambée des prix de l'énergie : que peut faire le gouvernement ?
23:30
Flambée des prix de l'énergie : que peut faire le gouvernement ?
23:30
Agathe Landais - édité par William Vuillez

Les 260 personnes qui ont reçu une dose périmée de vaccin dans la Loire, vont-elles devoir  se refaire vacciner ? C'est ce qu'annonce l'Agence régionale de santé. Ces doses périmées ne présentent aucun danger pour les personnes qui les ont reçues nous dit l'ANSM. En revanche, quand elles sont injectées plus de 48 heures après leur date de péremption, elles sont moins efficaces. 

L'ARS va donc contacter les 260 personnes concernées dans les plus brefs délais, pour qu'elles aillent se refaire piquer. Cela concerne dans le détail, 106 adolescents vaccinés dans leur collège et 154 adultes qui ont reçu ces doses lors d'opérations mobiles. Huit communes de la Loire sont concernées dont Saint-Étienne, Firminy ou Saint-Chamond. 

Alors comment se sont-ils retrouvés à recevoir des doses de vaccins périmées ? Et bien parce que la personne qui les a décongelées a semble-t-il oublié d'écrire la date de décongélation sur les flacons. Résultats : ces doses Pfizer qui se conservent 30 jours, ont été utilisées jusqu'à deux semaines après la date limite. L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes appelle ses opérateurs à plus de vigilance. Elle a aussi diligenté une inspection pour comprendre comment cette erreur a pu se produire.

À écouter également dans ce journal

Affaire Bygmalion - Nicolas Sarkozy a été déclaré coupable, ce jeudi 30 septembre, à Paris de financement illégal de sa campagne de 2012, dans l'affaire Bygmalion. Il a été condamné à un an de prison ferme. La peine sera directement aménagée, a précisé le tribunal. 

À lire aussi

Coronavirus - À partir de ce jeudi 30 septembre, les mineurs âgés d’au moins 12 ans et deux mois devront être munis du passe sanitaire pour se rendre dans de nombreux lieux publics.

Prix de l'énergie - Avec le prix du gaz, qui a augmenté de 57% depuis le début de l'année, l'essence qui flirte avec les 2 euros du litre, Jean Castex doit annoncer des mesures ce jeudi 30 septembre au soir sur TF1, notamment sur l'électricité, selon nos informations.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/