1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Ski : la solution absurde mise en place par la station Courchevel pour aller skier
1 min de lecture

Ski : la solution absurde mise en place par la station Courchevel pour aller skier

Privée de remontées mécaniques, la station savoyarde a trouvé une solution pour faire monter les skieurs en haut des pistes, qui rend les écologistes furieux.

Une piste bleue de 2km a été préparée, partant du haut de la station pour arriver dans le cœur du village.
Une piste bleue de 2km a été préparée, partant du haut de la station pour arriver dans le cœur du village.
Crédit : Serge Pueyo/RTL
Ski : la solution absurde mise en place par la station Courchevel pour aller skier
00:49
Serge Pueyo

Les deux tiers du pays sont en vacances scolaires d'hiver. Certains ont décidé de partir à la montagne, avec ses grands espaces et son air pur. Et même s'il n'y a pas de remontées mécaniques, Courchevel a trouvé une solution pour se retrouver en haut des pistes.

Pour ces vacances de février, la station savoyarde a préparé une piste pour les férus du ski, privés de remontées mécaniques. La piste bleue fait 2km, et part du haut de la station pour arriver dans le cœur du village. Mais l'ouverture de cette piste a entrainé une noria de taxis, voitures et navettes qui viennent déposer les skieurs au départ de la piste.

"Il y a un balai incessant de taxis. Tout le monde prend un taxi toutes les 10 minutes. Pour le virus, il n'y a pas vraiment mieux à mon avis, ni pour la planète. Mais nous on s'en fout, on est venus en vacances pour trois jours, donc on en profite," confie un touriste.

En effet, le nombre de véhicules crée des embouteillages. Et il faut dire que la solution n'est pas très écolo, ce que reprochent de nombreux écologistes. "C'est vrai que c'est pas très écologique tout ça mais on n'a pas le choix, on prend des véhicules. C'est absurde. Effectivement là on est dans les embouteillages, c'est dommage. C'est pas l'image qu'on veut donner en montagne mais les gens sont contents. On a le soleil, de la belle neige, mais ça ne me plait pas trop", affirme une passante.

À lire aussi

La station tente de calmer le jeu en affirmant qu'elle compensera l'empreinte carbone provoquée par ce grand bazar. Un argument qui a du mal à convaincre les écologistes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/