1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus en Europe : quels sont les pays qui lèvent un peu leurs restrictions ?
3 min de lecture

Coronavirus en Europe : quels sont les pays qui lèvent un peu leurs restrictions ?

ÉCLAIRAGE - À contre-courant de leurs voisins, quelques capitales européennes ont annoncé cette semaine assouplir leurs restrictions sanitaires.

La Chapelle Sixtine, au Vatican, ici le 1er juin 2020 (Illustration)
La Chapelle Sixtine, au Vatican, ici le 1er juin 2020 (Illustration)
Crédit : ANDREAS SOLARO / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre
Journaliste

Italie, Pologne, Autriche... À contre-courant de leurs voisins, quelques capitales européennes ont annoncé cette semaine assouplir leurs mesures de confinement et de restrictions sanitaires. Dès le 1er février, Rome a ainsi autorisé la réouverture au public des bars et restaurants et de lieux aussi emblématiques que le Colisée et la Chapelle Sixtine. 

La grande majorité des régions italiennes sont désormais classées au niveau "jaune", c'est-à-dire à risque modéré, à l'exception du Haut-Adige (nord), de l'Ombrie (centre), des Pouilles, de la Sardaigne et de la Sicile (sud), classées en "orange" (risque moyen). Plus aucune région n'est classée "rouge", le niveau de risque le plus élevé.

Cet abaissement du niveau de risque, décidé sur la base de critères comme le taux d'occupation des services de réanimation ou le taux de propagation du virus, permet notamment la réouverture des bars et restaurants, qui ne pouvaient jusqu'ici faire que de la vente à emporter. Ils peuvent désormais accueillir des clients à leurs tables jusqu'à 18h, mais en nombre limité et en respectant les règles de distanciation.

La Chapelle Sixtine rouverte

Les musées aussi ont enfin pu rouvrir, mais seulement en semaine pour éviter les concentrations de personnes. C'est le cas des Musées du Vatican, qui abritent la Chapelle Sixtine et ses célèbres fresques de Michel-Ange. D'autres monuments emblématiques de la capitale italienne sont concernés: le Panthéon, la Galerie Borghèse ou encore le Château Saint-Ange.

À lire aussi

Même si le couvre-feu reste en vigueur sur tout le territoire national de 22h à 5h, cet assouplissement contredit la tendance générale des autres pays européens à édicter des restrictions plus sévères. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a averti jeudi qu'il était "trop tôt pour assouplir" les restrictions en raison de la circulation "encore très élevée" du virus. "L'Italie est à contre-courant", a confirmé Walter Ricciardi, un expert en santé publique qui conseille le ministère italien de la Santé. 

Le ski autorisé pour les Autrichiens

Mais Rome n'est pas la seule à braver ces recommandations. Le gouvernement autrichien a annoncé lundi soir un assouplissement du confinement en place depuis le 26 décembre. Les écoles, musées et magasins vont rouvrir le 8 février. "Nous sommes loin de notre scénario idéal d'un taux d'incidence de 50 cas pour 100.000 habitants sur sept jours", a reconnu le chancelier conservateur Sebastian Kurz lors d'une conférence de presse.

Cependant il faut prendre en compte "d'autres aspects", a-t-il souligné, citant notamment le besoin urgent des enfants de revenir en classe après des semaines de fermeture, ainsi que les aspects sociaux et psychologiques. Les élèves, qui n'ont eu que quelques jours de cours depuis début novembre, vont pouvoir retrouver leurs professeurs et camarades, avec des tests réguliers et un système de rotation pour ceux des collèges et lycées.

Les magasins pourront également rouvrir leurs portes, de même que les musées, coiffeurs et zoos. Le gouvernement a rappelé l'obligation pour les clients et visiteurs de porter des masques FPP2, plus filtrants. Un bilan sera dressé le 15 février : le sort des restaurants, événements sportifs et culturels sera alors débattu. 

Seule exception au confinement décrété à Noël, les sports en plein air restent autorisés, en particulier le ski. Plusieurs foyers de contamination ont été découverts ces dernières semaines et des étrangers ont afflué, suscitant le courroux d'une partie de la population.

La Pologne allége ses restrictions

Les restrictions pour lutter contre le coronavirus ont été allégées ont aussi été allégées en Pologne, où les musées, bibliothèques, galeries d'art et centres commerciaux ont ainsi rouvert lundi. La plupart des écoles resteront pour leur part fermées au moins jusqu'en mars, a toutefois déclaré le ministre de la Santé Adam Niedzielski. 

Les bars, restaurants, hôtels, discothèques et clubs de gymnastique resteront également fermés jusqu'au 14 février au plus tôt. Certains restaurants et discothèques qui avaient rouvert, bravant l'interdit, se sont attiré de lourdes amendes et des descentes de police.

Le nombre de nouveaux cas et de décès est en régression en Pologne ces derniers jours. Lundi, le ministère de la Santé a fait état de 2.503 nouveaux cas et 42 décès liés à la maladie Covid-19 ces dernières 24 heures.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/