1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Richard Malka sur RTL : "Il faut savoir insulter la religion", estime l'avocat
2 min de lecture

Richard Malka sur RTL : "Il faut savoir insulter la religion", estime l'avocat

INVITÉ RTL - L'avocat de Mila et Charlie Hebdo revendique le droit de remettre en cause les dogmes religieux pour ne pas voir les digues de la liberté céder à l'obscurantisme.

Richard Malka est l'invité d'Alba Ventura à 7h40
Richard Malka est l'invité d'Alba Ventura à 7h40
Crédit : RTL
Richard Malka est l'invité d'Alba Ventura à 7h40
09:38
Richard Malka est l'invité d'Alba Ventura à 7h40
09:38
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura

Inlassable défenseur de la liberté d'expression, l'avocat Richard Malka publie chez Grasset Le droit d'emmerder Dieu, sa plaidoirie in extenso au procès des attentats de Charlie Hebdo de 2015, qui avait été écourtée en raison de multiples retards à l'audience qui s'est tenue de septembre à décembre dernier.

Invité de RTL ce mercredi 22 septembre, il explique que sans vouloir verser dans la provocation, "il faut quand même bousculer pour être entendu, parce qu'il s'est installé ces dernières années une idée selon laquelle il faudrait respecter les religions parce que sinon, on serait raciste, ou islamophobe, parce que sinon on serait menacé ou harcelé, parfois tué ou décapité".

"J'ai voulu dire que l'on n'a pas d'obligation de respecter la religion", explique l'avocat et romancier. "Il faut savoir insulter la religion, c'est notre Histoire", lance-t-il, évoquant Hugo, Voltaire et la loi de 1905. "Les textes religieux eux-mêmes incitent les croyants à irrespect, au dialogue et à la contradiction de Dieu. Il faut savoir les interroger, sinon Dieu voudra régenter toute la vie du matin au soir".

Selon lui, l'affaire Mila, qu'il a défendue, est révélatrice "de la peur et de l'auto censure" qui sont "dans l'air du temps". "On a intériorisé ce discours selon lequel il faudrait respecter les religions (...) mais si on va sur ce chemin là, un jour on se retrouve à céder toutes nos libertés", juge-t-il. Le problème, à ses yeux, "ce n'est pas que la religion prend trop de place, c'est que le discours culpabilisateur sur la remise en cause des dogmes, que l'on avait complètement accepté et qui ne posait plus de problèmes, se remet à en poser aujourd'hui. Dieu, c'est comme le roi. Il a besoin d'un bouffon, c'est-à-dire de l'irrespect".

À ce titre, l'avocat de Mila et Charlie Hebdo juge sévèrement la classe politique, coupable de "beaucoup de compromissions et d'abandon de l'idée qui a fait ce pays". Selon lui, Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon incarnent par exemple "deux visions simplistes et caricaturales de ce que sont les musulmans", à savoir "tous des envahisseurs ou tous des victimes". "Il confisquent le débat et empêchent des solutions", ce qui "ne rend pas service à la société". En revanche, il estime que "le Parti socialiste doit se réveiller" car "ces questions ne peuvent se régler qu'à gauche".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/