2 min de lecture Environnement

Recyclage, tri des déchets : les bons et les mauvais élèves des fast-foods

ÉCLAIRAGE - Le ministère de la Transition écologique a dressé la liste des bons et des mauvais fast-foods en termes de recyclage et de tri des déchets.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Recyclage et tri des déchets : les bons et les mauvais élèves des fast food Crédit Image : JOHANNES EISELE / AFP, JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP, MIGUEL MEDINA / AFP | Crédit Média : Virginie Garin / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Eléanor Douet

Les représentants de la restauration rapide ont à nouveau rendez-vous ce mardi 11 juin au ministère de la Transition écologique. La secrétaire d'État Brune Poirson les avait reçus en janvier après avoir constaté que la plupart des fast-foods en France ne respectaient pas la loi en matière de recyclage et de tri des déchets.

Mais force est de constater que cinq mois après, la plupart des restaurants rapides ne respectent pas la loi. Celle-ci a pourtant trois ans et les oblige à trier, séparer, les déchets  (plastiques, papier, métal, verre, bois) et les restes de repas en cuisine pour les recycler.

Au début de l'année, la secrétaire d'État avait demandé un plan d’action rapide aux enseignes concernées, trois mois pour rectifier le tir. Après, des contrôles devaient être effectués et Brune Poirson avait menacé de rendre publics les noms des enseignes qui ne respecteraient pas la loi. Reste que certaines enseignes ont tout de même fait des efforts et devraient s'engager à prendre des mesures pour pallier les manquements face à Brune Poirson

Les bons élèves

Parmi les bons élèves, on trouve Jour, Cojean, Exki. Les enseignes ont pris des mesures pour qu'avant la fin de l'année 70% de leurs restaurants trient et recyclent, 100% dans deux ans. Subway fait aussi partie des enseignes qui promettent d'arriver à ces objectifs.

À lire aussi
Le sommet de la jeunesse pour le climat s'est tenu le 21 septembre à New York environnement
Sommet de la jeunesse pour le climat : "Je n'ai pas pu parler", dit Côme Girschig sur RTL

Cela passe notamment par la mise à disposition en salles de bacs de tri à disposition des clients, et en cuisine de la mise de coté des restes pour qu'ils soient recyclés. 

Les mauvais élèves

Brune Poirson avait menacé de dévoiler les noms des enseignes qui ne font pas d'efforts. Le ministère a livré la liste hier à RTL. Figurent parmi les mauvais élèves McDo, Paul, Burger King, qui promettent d'agir, mais comment, ce n'est pas très clair. Le pire, c'est KFC, qui semble pour l'instant plutôt sourd aux appels du gouvernement.

Brune Poirson va leur rappeler que le gouvernement compte sévir. Il y a 25.000 restaurants rapides en France qui produisent 180.000 tonnes de déchets par an. Ceux qui continueront à tout jeter à la poubelle risqueront jusqu'à 150.000 euros d'amende

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Recyclage Tri sélectif
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797818845
Recyclage, tri des déchets : les bons et les mauvais élèves des fast-foods
Recyclage, tri des déchets : les bons et les mauvais élèves des fast-foods
ÉCLAIRAGE - Le ministère de la Transition écologique a dressé la liste des bons et des mauvais fast-foods en termes de recyclage et de tri des déchets.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/recyclage-et-tri-des-dechets-les-bons-et-les-mauvais-eleves-des-fast-foods-7797818845
2019-06-11 13:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9fCCXJiIIlInlIcYS8WHJQ/330v220-2/online/image/2019/0611/7797819535_les-logos-de-kfc-burger-king-et-subway-miguel-medina-afp.png