1 min de lecture Naissance

Quels sont les mois où naissent le plus d'enfants ?

De 1853 à 2019, la saison des naissances a changé, passant de l'hiver à l'été, explique une récente étude de l'Insee.

Photo illustration naissance
Photo illustration naissance Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

La date de naissance n'est-elle que le fruit du hasard ? Une étude de l'Insee, publiée ce lundi 21 septembre, se penche sur les mois, et même les jours, lors desquels naissent le plus grand nombre d'enfants. En un siècle, les tendances ont largement évolué, avec un pic de natalité passé de l'hiver à l'été.

"Des années 1850 à la veille de la Première Guerre mondiale, les naissances étaient les plus nombreuses entre février et avril", explique l'Insee. Un phénomène expliquait notamment par des motifs religieux. Les relations sexuelles sont "découragées" pendant le carême, limitant les naissances à l'automne, et l'avent, expliquant un "creux" de naissances en fin d'été. 

Mais aujourd'hui, à l'inverse, les naissances sont plus nombreuses au début de l'été. Une tendance entamée après la Seconde Guerre mondiale, lorsque les naissances commencent à se décaler vers le printemps, et confirmée depuis les années 1990. 

De moins en moins de naissances le week-end

Si la volonté d'accoucher "à la belle saison" et les "congés estivaux" sont cités comme possibles facteurs derrière cette évolution, l'Insee note que les disparités en nombre de naissances entre les différents mois s'estompent progressivement. 

À lire aussi
Un bébé à la naissance (illustration) insolite
Suisse : un couple appelle leur fille Twifia et remporte 18 ans d'internet gratuit

Jusque 1914, les naissances ont le plus lieu entre février et avril, des mois au cours desquels 6 à 9% de naissances en plus sont constatées par rapport à un mois moyen. Aujourd'hui, le mois de juillet est le plus plébiscité, mais il n'y a que 5% de naissances en plus.

Autre évolution : le jour de naissance. De 1987 à 2013, moins d'un quart des enfants sont nés le week-end. Pourtant, si les naissances étaient réparties équitablement à travers la semaine, plus de 28% des enfants naîtraient samedi ou dimanche.

Selon l'Insee, ce changement s'explique par la "médicalisation des accouchements", de plus en plus "programmés ou déclenchés par césarienne".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Naissance Enfants Insee
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants