1 min de lecture Accouchement

La césarienne entraîne plus de complications graves pour la mère

En France, une femme sur cinq accouche par césarienne. Selon une étude, ce mode d'accouchement entraîne un risque plus important de complications graves pour la mère, surtout si elle a plus de 35 ans.

La fin d'un accouchement par césarienne à l'hôpital franco-britannique de Levallois-Perret
La fin d'un accouchement par césarienne à l'hôpital franco-britannique de Levallois-Perret Crédit : DIDIER PALLAGES / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Ces 20 dernières années, de plus en plus de naissances se font par césarienne en France. Une étude française de l'Inserm, publiée dans le Canadian Medical Association Journal (CMAJ), montre que ce mode d'accouchement est associé à un risque plus élevé de complications graves pour la mère que l'accouchement par voie basse, en particulier chez les femmes de 35 ans et plus. 

Même si ces complications restent rares, les chercheurs recommandent aux équipes soignantes de prendre en compte ce sur-risque dans leur décision. Parmi les complications détectées chez les femmes accouchant par césarienne : hémorragies massives, infections, embolies pulmonaires. 

De nombreuses études avaient déjà été réalisées auparavant mais elles ne permettaient pas de dissocier les complications provenant de la procédure chirurgicale de celles qui pouvaient s'expliquer par la maladie ou le contexte clinique ayant mené à l'accouchement par césarienne, explique l'institut de recherche Inserm dans un communiqué publié vendredi 5 avril. 

Deux fois plus de risques de complications par césarienne

Alors que les complications maternelles graves concernent en moyenne 1,5% des accouchements, l'étude a mis en évidence que la probabilité était presque doublée pour les femmes ayant accouché par césarienne. Le risque est même triplé pour les femmes âgées de 35 ans et plus. 

À lire aussi
Au Bangladesh, une femme a donné naissance à des jumeaux alors qu'elle avait déjà accouché un mois plus tôt naissance
Naissance : pourquoi les femmes accouchent-elles de plus en plus tard ?

Les chercheurs émettent l'hypothèse que l'augmentation du sur-risque avec l'âge est liée à la diminution de la capacité de l'utérus à se contracter après la naissance pour stopper le saignement physiologique. 

1 naissance sur 5 par césarienne en France

Selon le rapport Euro-Peristat, en 2015, la France était "un des pays européens pratiquant le moins la césarienne avec néanmoins une naissance pour cinq concernée", rappelle l'Inserm. 

Dans les autres pays, ces taux allaient de 15% en Islande à 52 % à Chypre. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en moyenne sur l'ensemble d'une population, "les taux de césarienne supérieurs à 10% ne sont pas associés à une réduction des taux de mortalité maternelle et néonatale".   

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Accouchement Dangereux Maladies
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants