2 min de lecture Drogue

Les Parisiens sont-ils vraiment détestables ?

Les parisiens sont-ils vraiment détestés par les Français ? "On est fait pour s'entendre" se pose la question.

Flavie Flament On est fait pour s'entendre Flavie Flament iTunes RSS
>
Pourquoi déteste-t-on les Parisiens ? Crédit Image : Sylvain Sonnet / GETTY | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Thibaud Chaboche et Emmanuelle Brisson

Ils souffrent depuis bien longtemps d'une réputation épouvantable que la crise sanitaire n'a pas temporisé. Les fuites de Paris, les rassemblements sur les quais, ont en effet ulcéré bon nombre de Français. Alors pourquoi les Parisiens sont-ils si détestés ? Méritent-ils cette image si négative ? Comment changer le regard que le reste de la France porte sur eux ? 

Flavie Flament en parle avec Ingrid, auditrice RTL, qui habite en Bretagne. "Je n'ai rien contre les Parisiens, mais une minorité se fait bien souvent remarquée", confie la jeune femme. "Le Parisien est très mal élevé ; souvent, il critique nos ports de plaisance et le compare aux quais de Seine, en disant que ce n'est pas aussi chic et bohème", ajoute-t-elle.

"Le Parisien nous prend pour des 'ploucs'. On n'en peut plus de ce déferlement de Parisiens chez nous. Ils ne respectent rien et se croient tout permis. Et en dehors de la condescendance, le Parisien se déguise aussi en provincial, en achetant une marinière, la vareuse et compagnie...", insiste Ingrid.

Les Parisiens sont-ils stigmatisés ?

Gaspard, lui, vient de Paris. Il habite dans le XXème arrondissement de la capitale et le témoignage d'Ingrid n'est que peu apprécié. "Je suis parisien, j'ai toujours vécu à Paris, j'ai des amis de Paris mais aussi en province et je ne me reconnais pas du tout dans ce que dit Ingrid, témoigne-t-il. J'ai le sentiment que les Parisiens sont stigmatisés comme si la présence des Parisiens pouvait déranger", explique-t-il.

À lire aussi
Coronavirus France
Les infos de 6h - Coronavirus : le ras-le-bol des fêtards aux Invalides

Pour lui, "tous les provinciaux détestent les Parisiens. On pense qu'on est mal polis, qu'on est tous riches, alors que c'est faux. Cela me gène beaucoup, je suis très modeste, je ne m'habille pas qu'avec des marques, j'ai été à l'école publique, je ne mange pas du caviar. Tout ceci, c'est des clichés."


Pour Michel Feltin Palas, la ville de Paris, en elle-même, est arrogante et bénéficie de privilège dont ne peut bénéficier la Province. "On oublie néanmoins tous les Franciliens qui subissent beaucoup et qui ne voulaient pas de Paris. En effet, une partie d’entre eux est là car ils ont trouvé un travail, car ils ont suivi leur conjoint, et ils voudraient bien s’en aller. Ils se retrouvent alors stigmatisés."

Venez témoigner

Vous souhaitez témoigner par écrit, intervenir dans l'émission ou proposer des sujets ? Envoyez-nous un mail à l'adresse suivante : onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ici) ou contactez-nous en message privé sur nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter !


"On est fait pour s'entendre", le magazine qui vous ressemble et vous rassemble, de 14h30 à 15h30, en direct sur RTL.

Invités

- Michel Feltin Palas, rédacteur en chef à l'Express. Auteur de '' J'ai un accent et alors ? '' chez Michel Lafon.

J'ai un accent et alors
J'ai un accent et alors

-  Olivier Razemon, journaliste. Auteur de '' Les parisiens, une obsession française '' aux éditions Rue de l'échiquier.

Les parisiens, une obsession française
Les parisiens, une obsession française
L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Drogue On est fait pour s'entendre Flavie Flament
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants