1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Emily in Paris" (Netflix) : les 31 scènes qui feront hurler les Parisiens
1 min de lecture

"Emily in Paris" (Netflix) : les 31 scènes qui feront hurler les Parisiens

DIAPORAMA - Du vin, des cigarettes, du vin, des bérets, du vin... Cette série n'hésite pas à fantasmer la réalité parisienne.

"Emily in Paris" est une splendide collection de clichés
"Emily in Paris" est une splendide collection de clichés
Crédit : Netflix
"Emily in Paris" est une splendide collection de clichés
Le président Macron, "jeune et sexy" ? Voilà qui a fait bondir les téléspectateurs les moins macronistes
Un agent immobilier qui vous attend à votre arrivée et porte vos bagages ? Really ?
Une "chambre de bonne" oui, mais très spacieuse et charmante
La loi Evin ? Les Français d'"Emily in Paris" ne la connaissent pas.
Les Français, ce peuple de fumeurs...
... et de buveur. On ne compte plus le nombre de verres de vin par épisode
Du vin, du vin, du vin. Matin, midi et soir.
Les soirées sont d'ailleurs le meilleur endroit pour boire et fumer avec intensité
D'ailleurs, pourquoi manger notre incroyable gastronomie, quand on peut se nourrir de fumée ?
Accordéon, pavés mouillés, tonneau d'huîtres, vin, Seine, drague lourde... Un cliché par cm²
Emily in Paris semble avoir été tourné exclusivement pendant les journées "Paris sans voiture"
Vous ne déjeunez pas dans les jardins d'hôtels particuliers vous ?
Beau, romantique, brun aux yeux bleus... Le Français est forcément chef d'un charmant bistrot
Emily et sa meilleure amie ne prennent leurs petits déjeuners qu'en terrasse tous les matins
Pierre Cardin + Karl Lagarfeld = Pierre Cadault, couturier
L'amant français est aussi d'un snobisme absolu. L'arrogance est une spécialité locale.
Le Français ne se douche pas non plus. Mais c'est par romantisme.
Aller à l'Opéra ne veut pas forcément dire qu'il faille s'habiller en Cygne noir, avec chignon et diadème.
Non, vraiment. Notre Américaine à Paris en fait trop.
En parlant de mode, avez-vous déjà vu des Parisiennes portant un béret ? Sur Netflix, oui...
Emily a un béret différent par épisode. À elle seule, elle relance l'industrie.
Les Français, ces grands libertins qui se moque de la nudité (au milieu de vignes de Champagne)...
Chanter Edith Piaf dans le jardin des Tuileries ? So French, so Paris...
50 euros ? Trop cher pour améliorer son français (mais Emily ne porte que des tenues de luxe le reste du temps)
La pauvreté est absente de la vie d'Emily. A Paris, on boit du champagne sur des bateaux privés.
En France, il est impossible de licencier quelqu'un...
En France, on ne travaille pas tôt. Avant 10h30, Paris dort...
"Ménage à trois" ? On rassure les Américains, la monogamie reste majoritaire en France
Les bistrotiers, garçons de cafés et chefs ont toujours raison.
C'est bien pour ça qu'on mange des heures durant (entrée, plat, fromage, dessert, vin) chaque midi avec les collègues
Tchin, tchin, Emily !
"Emily in Paris" est une splendide collection de clichés Crédits : Netflix
Le président Macron, "jeune et sexy" ? Voilà qui a fait bondir les téléspectateurs les moins macronistes Crédits : Netflix
Un agent immobilier qui vous attend à votre arrivée et porte vos bagages ? Really ? Crédits : Netflix
Une "chambre de bonne" oui, mais très spacieuse et charmante Crédits : Netflix
La loi Evin ? Les Français d'"Emily in Paris" ne la connaissent pas. Crédits : Netflix
Les Français, ce peuple de fumeurs... Crédits : Netflix
... et de buveur. On ne compte plus le nombre de verres de vin par épisode Crédits : Netflix
Du vin, du vin, du vin. Matin, midi et soir. Crédits : Netflix
Les soirées sont d'ailleurs le meilleur endroit pour boire et fumer avec intensité Crédits : Netflix
D'ailleurs, pourquoi manger notre incroyable gastronomie, quand on peut se nourrir de fumée ? Crédits : Netflix
Accordéon, pavés mouillés, tonneau d'huîtres, vin, Seine, drague lourde... Un cliché par cm² Crédits : Netflix
Emily in Paris semble avoir été tourné exclusivement pendant les journées "Paris sans voiture" Crédits : Netflix
Vous ne déjeunez pas dans les jardins d'hôtels particuliers vous ? Crédits : Netflix
Beau, romantique, brun aux yeux bleus... Le Français est forcément chef d'un charmant bistrot Crédits : Netflix
Emily et sa meilleure amie ne prennent leurs petits déjeuners qu'en terrasse tous les matins Crédits : Netflix
Pierre Cardin + Karl Lagarfeld = Pierre Cadault, couturier Crédits : Netflix
L'amant français est aussi d'un snobisme absolu. L'arrogance est une spécialité locale. Crédits : Netflix
Le Français ne se douche pas non plus. Mais c'est par romantisme. Crédits : Netflix
Aller à l'Opéra ne veut pas forcément dire qu'il faille s'habiller en Cygne noir, avec chignon et diadème. Crédits : Netflix
Non, vraiment. Notre Américaine à Paris en fait trop. Crédits : Netflix
En parlant de mode, avez-vous déjà vu des Parisiennes portant un béret ? Sur Netflix, oui... Crédits : Netflix
Emily a un béret différent par épisode. À elle seule, elle relance l'industrie. Crédits : Netflix
Les Français, ces grands libertins qui se moque de la nudité (au milieu de vignes de Champagne)... Crédits : Netflix
Chanter Edith Piaf dans le jardin des Tuileries ? So French, so Paris... Crédits : Netflix
50 euros ? Trop cher pour améliorer son français (mais Emily ne porte que des tenues de luxe le reste du temps) Crédits : Netflix
La pauvreté est absente de la vie d'Emily. A Paris, on boit du champagne sur des bateaux privés. Crédits : Netflix
En France, il est impossible de licencier quelqu'un... Crédits : Netflix
En France, on ne travaille pas tôt. Avant 10h30, Paris dort... Crédits : Netflix
"Ménage à trois" ? On rassure les Américains, la monogamie reste majoritaire en France Crédits : Netflix
Les bistrotiers, garçons de cafés et chefs ont toujours raison. Crédits : Netflix
C'est bien pour ça qu'on mange des heures durant (entrée, plat, fromage, dessert, vin) chaque midi avec les collègues Crédits : Netflix
Tchin, tchin, Emily ! Crédits : Netflix
1/1
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Ça y est Emily in Paris est depuis quelques jours sur Netflix et les Français se sont dépêchés de jeter un œil aux 10 épisodes de cette saison 1. Insupportable mais addictive cette série du créateur de Sex and the City a bien sûr été ressentie très différemment d'un côté ou de l'autre de l'Atlantique. La réaction française était telle qu'elle a inspiré une journaliste du New York Times, pressée de dire que les Français trouvait Emily in Paris "ridicule". 

Oui la série est pleine de clichés, oui elle fait bondir les Parisiens, mais de là à faire passer les Français pour des peine-à-jouir incapables de profiter d'un plaisir coupable acidulé, il ne faudrait pas exagérer...

Nous avons donc décidé de compiler dans le diaporama ci-dessus, les scènes les plus improbables, les plus clichées, les plus caricaturales (et parfois les plus drôles) d'Emily in Paris. Un diaporama à regarder en écoutant Magnifique de Juniore, Amour dans le Motu de La Femme, Hit Sale de Thérapie Taxi ou une intégrale d'Edith Piaf, histoire de coller aux choix musicaux de la série.

Des cigarettes, des dragueurs, du vin, des crêpes, des bérets, du vin, des Français lourds mais charmants, de la mode, du luxe, des viennoiseries et du vin... Préparez-vous à une avalanche de symboles dignes des plus belles boutiques de souvenirs de l'avenue de Rivoli !

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/