3 min de lecture Coronavirus

Pollution : "On commence à voir des photos de masques dans la mer", dit une ONG

Les masques à usage unique sont en plastique et risquent de polluer les océans.

C'est notre plane`te - On refait la planète La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Pollution : "On commence à voir des photos de masques dans la mer", dit une ONG Crédit Image : Capture Laurent Lombard | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot édité par Chloé Richard-Le Bris

On refait plus de 70% de la planète ce dimanche 7 juin, c’est la part des océans sur la Terre et demain lundi ce sera la journée mondiale de l’océan.

Romain Troublé, directeur général de la fondation Tara, lance à l’occasion de cette journée mondiale de l’océan une campagne renversante pour renverser la situation : "On a fait une campagne renversante pour attirer l’œil sur l’océan. L’océan on y prête pas beaucoup attention, on est très loin de tout ça quand on est dans les villes, quand on est dans notre quotidien souvent, pour la plupart des gens. L’océan (…), c’est un endroit de la planète qui régule énormément notre climat, notre équilibre planétaire, qui fait qu’on vit bien. "

Mais, "aujourd’hui ces océans sont maltraités, souvent malmenés" avec la surpêche, la pollution, les micro-plastiques, "mais pas que." L’océan, avec le coronavirus, a eu "d’un seul coup le silence, le réel monde du silence. On a vu des rorquals, des baleines s’approcher des côtes, on a vu des dauphins dans les ports à Hong-Kong. On a vu des choses qu’on n’a jamais vu depuis des décennies", raconte le directeur. "En trois mois, le Covid a réussi à faire des choses incroyables."

Mais avec le déconfinement, il y a des milliards de masques qui risquent de se retrouver dans les océans et "ça nous inquiète. La crise est la crise et en période de crise on a du mal à tout gérer. En l’occurrence les masques à usage unique sont en polypropylène, c’est du plastique. On commence à voir des photos de masques dans les rivières, dans la mer. C’est un nouvel artefact à usage qu’on utilise et qu’on n’avait pas avant."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants