2 min de lecture Environnement

Pollution : d'où vient le plastique rejeté en mer ?

Une île plastique au large de la Corse. Au printemps dernier, un amas de milliers de déchet se formait près de l’île de beauté, un phénomène récurrent pour la méditerranée en lutte constante contre le plastique

micro générique Ça s'est aussi passé en 2019 Jean-Mathieu Pernin
>
Pollution : d'où vient le plastique rejeté en mer ? Crédit Image : Sergio Hanquet / Biosphoto | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Louis Rigaudière

Cette année, vous êtes peut-être passé à côté d'un îlot de plastique, long d'une dizaine de kilomètres, qui s'était formé entre la Corse et l’Île d'Elbe. Au départ, certains en doutaient, car ni le survol de la zone par un avion de reconnaissance dépêché par le Préfecture maritime, ni l'analyse d'images satellites n'avaient permis d’illustrer le phénomène. 

Et puis le 5 juin, l'antenne italienne de Greenpeace apporte la preuve de cette île de plastique en diffusant une vidéo sur Youtube avec sacs, gobelets et contenants divers à la dérive sur les flots. On parle alors de milliers de tonnes de déchets et le phénomène serait assez récurent.

"C'est la Méditerranée qui est la mer la plus polluée au monde. Cette pollution plastique en Méditerranée, elle est particulièrement importante. Elle vient en particulier de pays comme l’Égypte qui a de gros problème de collecte de déchets plastiques, mais également l'Italie. Le plastique a la caractéristique de concentrer les pollutions chimiques. Donc il y a une concentration beaucoup plus forte au niveau de ses billes de plastiques et qui rentrent évidemment dans la chaîne alimentaire", explique Ludovic Frère-Escoffier, responsable vie des océans au WWF.

>
L'isola di plastica italiana esiste eccome.

80.000 tonnes de déchets

La Méditerranée et la Corse sont régulièrement touché par un phénomène que l'on pensait réservé à l'océan Pacifique et son fameux continent plastique de 80.000 tonnes de déchets. Une pollution d'autant plus frappante, car elle est visible et présente sur toute la surface marine du globe. Le bassin méditerranéen est considéré par beaucoup comme une décharge à ciel ouvert, car beaucoup de pays n'ont pas encore ou ne peuvent pas se permettre une vraie politique environnementale. 

À lire aussi
Un masque par terre (illustration) pollution
Coronavirus : des gants et des masques retrouvés dans sept grands fleuves européens

Un drame pour l'homme, mais également pour les espèces animales comme les méduses. La plastique va et vient entre la Corse et l'Île d'Elbe, et cette pollution, c'est la nôtre puisque la France n'est pas une très bonne élève en la matière. Sur les 11.200 tonnes de plastiques rejetés en mer chaque année par la France, 11% s'échouent dans les fonds marins.

Interdiction du plastique à usage unique pour 2040

Difficile donc de faire la leçon. C'est tout un système à revoir et à faire comprendre. "Au niveau du recyclage, la France est très mauvaise élève. Quand vous prenez une poubelle, vous faites l'effort de mettre le déchet dans la poubelle jaune, celle qui recycle, déjà la moitié de ces produits ne seront pas recyclables. On ne peut pas demander autant d'efforts aux citoyens et ne pas avoir la capacité de produire des objets en plastique recyclé", ajoute Ludovic Frère-Escoffier.

L'Assemblée nationale vient de voter l'interdiction du plastique à usage unique pour 2040. Un délai vivement critiqué par de nombreuses associations. La méditerranée, mer la plus polluée au monde, patientera. D'ici là, l’Île plastique devrait grossir et perdurer. Un jour peut-être on écrirait même un guide touristique pour la visiter.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Corse Greenpeace
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants