2 min de lecture Élections municipales

Municipales 2020 : les transports, enjeu électoral dans les campagnes

REPORTAGE - À Corbigny, dans la Nièvre, les habitants n'ont d'autre choix pour se déplacer que d'utiliser leur voiture. Il y a pourtant une gare, mais les trains n'y passent presque plus, et les liaisons par car sont délaissées.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Municipales 2020 : les transports, enjeu électoral dans les campagnes Crédit Image : Capture d'écran Google street view | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Gautier Delhon-Bugard édité par Benoît Collet

La rédaction de RTL s'est rendue à Corbigny, une commune de 1.600 habitants dans la Nièvre, afin d'illustrer une problématique importante des élections municipales à venir dans les zones rurales : la mobilité. Dans ce village du Morvan, la voiture est quasiment l'unique moyen de se déplacer.

La ligne de train qui relie Corbigny à Auxerre puis à Paris est menacée depuis des années. Si le bâtiment à l'architecture de la fin du XIXe siècle est préservé comme un joyau patrimonial, les passagers ont déserté les quais. Plus de guichet ni de distributeur à l'intérieur. "Il faut aller sur Internet à la Maison de pays pour acheter un billet. C'est un terminus de ligne rurale oublié", témoigne Michel Belin, responsable de l'association Rail vaux d'Yonne, qui défend les petites lignes du Morvan.

Une fois le train de 5h58 passé, il ne reste plus que des liaisons par car pour rejoindre les villes alentours. "On se sent privés de transport. Je ne peux même pas aller voir le docteur. Je traverse la route pour jouer aux dominos et c'est tout", témoigne une retraitée corbigeoise, qui n'a pas de voiture.

200 euros pour aider les jeunes à se déplacer

À la campagne, 8 personnes sur 10 utilisent leur voiture pour se rendre au travail. Plus de 90% dans les communes les plus reculées comme Corbigny. "J'aimerais bien utiliser le covoiturage pour aller travailler mais je ne peux pas, j'ai des rendez-vous à l'extérieur à assumer dans le cadre de mes fonctions professionnelles", témoigne un autre habitant de la petite commune.

À lire aussi
François Bayrou élections municipales
Municipales : François Bayrou reproche aux oppositions "un manque de civisme"

Les transports vont donc être au cœur des municipales à Corbigny. Maryse Peltier, la maire sortante, défend son bilan : elle a mis en place une aide financière pour aider les jeunes à passer leur permis de conduire, "à hauteur de 200 euros pour les jeunes de 18 à 25 ans, en échange de 20 heures de bénévolat à une association de la commune." De son côté, 
Jean-Paul Magnon, maire de 1995 à 2014, propose d'ouvrir une "maison de la mobilité", en face de la gare, qui regrouperait l'offre de car existante et un lieu de covoiturage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Bourgogne Rural
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants