3 min de lecture Rénovations énergétiques

Logement : comment financer les travaux de rénovation énergétique

ÉCLAIRAGE - Une réponse à la colère des "gilets Jaunes". Depuis un an, les régions développent des sociétés de tiers-financement pour aider les français à financer les travaux de rénovation énergétique.

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Comment financer vos travaux de rénovation énergétique Crédit Image : AFP / Archives, Pierre Andrieu | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Florian Soenen

C'est un moyen de réconcilier "la fin du monde et les fins de mois" pour reprendre la formule d'Emmanuel Macron en réponse aux "gilets Jaunes" : les aides au financement des travaux énergétiques se développent en France, sous l'impulsion des Régions.
 
6 millions de logements sont des "passoires énergétiques" soit une habitation sur quatre.
Evidemment ça frappe d'abord les personnes qui ont les plus bas revenus. On estime que 15% des ménages sont en situation de précarité énergétique, c'est-à-dire qu'ils mettent au moins 10% de leurs revenus dans le chauffage tous les mois.
  
La moyenne des travaux d'isolation, c'est 29.300 euros. Ces sociétés de tiers-financement propulsés par les régions proposent de financer les chantiers à hauteur de 45%. En clair, vous avez un budget de 30.000 euros de travaux pour vos fenêtres, la société de tiers-financement va vous prêter 12.000 euros à un taux d'intérêt de 2,5% sur 25 ans.

Le taux n'est pas si élevé que ça car on ne parle pas de prêts immobiliers ici mais de prêts conso et les banques ne financent pas ces projets-là pour les passoires énergétiques... Les sommes ne sont pas assez importantes et le public ne les intéresse pas.

62% de chauffage en moins pour la même température

Pourtant, on rembourse son emprunt grâce aux économies sur la facture de chauffage. Une passoire énergétique mieux isolée, c'est jusqu'à 62% de chauffage en moins pour la même température intérieure. Vous remboursez 240 euros par mois pour les travaux mais vous payez 120 euros de chauffage en moins. C'est ce qui ressort des études réalisées sur les 645 dossiers financés dans les Hauts-de-France.

Il y a un enjeu environnemental aussi derrière cette rénovation des habitations. La mauvaise isolation, c'est la deuxième cause de réchauffement climatique et d'émission de CO2 derrière les transports. L'objectif de la loi Énergie-Climat, c'est de rénover 500 à 900.000 habitations par an d'ici 2050 c'est-à-dire un rythme trois fois plus soutenu qu'aujourd'hui. Et bien sûr, il faudra rénover les maisons individuelles pour y arriver, s'en prendre uniquement aux HLM ne suffira pas. C'est pour ça qu'il faut trouver des sources de financement un peu originales comme ces sociétés.
 
Autre intérêt économique : l'essentiel de ces chantiers fait travailler des PME et des artisans locaux. Ça maintient le tissu économique de nos régions avec une main d'oeuvre qu'on ne peut pas délocaliser. Une autre réponse aux inquiétudes exprimées par les "Gilets Jaunes", l'an dernier.

Le plus : une belle arrière saison pour le tourisme

À lire aussi
Image d'illustration - Travaux d'isolation Rénovations énergétiques
Arnaque à la rénovation énergétique : "Il faut être vigilant" dit la Répression des fraudes

Un bel été et un bel automne indien. Résultat : les hôtels, résidences de vacances et campings ont vu leur fréquentation augmenter de 1,3% par rapport à 2018.
D'abord grâce aux vacanciers français qui sont restés dans l'hexagone avec un boom de la montagne : +18,6%.
 
En Île-de-France, les nuitées des touristes dans les hôtels ont chuté de 5,6%. Sans doute un effet "Airbnb" plus que "Gilet Jaunes" car Paris est la deuxième plus grosse ville au monde pour Airbnb derrière New-York.

La note : 4/20 à l'inégalité hommes/femmes au travail

Étude de l'INSEE à l'appui, on constate que les femmes rentrent plus facilement sur le marché du travail que les hommes car elles sont plus diplômées et elles gagnent à peu près le même salaire. Mais plus on avance en âge et moins il y a de femmes au travail, même si le niveau reste élevé... Et puis surtout, l'écart de salaire s'envole. En début de carrière une femme gagne 1.400 euros net par mois contre 1.500 € pour un homme... 11 ans plus tard, l'écart entre les deux sera de 410 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rénovations énergétiques Environnement Logement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants