2 min de lecture Amour

Couple : les séparations liées au confinement sont-elles trop précipitées ?

La crise sanitaire pousse-t-elle les couples à se séparer ? "On est fait pour s'entendre" se pose la question.

Flavie Flament On est fait pour s'entendre Flavie Flament iTunes RSS
>
Les séparations liées au confinement sont-elles trop hâtives ? Crédit Image : Francesco Carta fotografo / GETTY | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Emmanuelle
Emmanuelle Brisson Journaliste

Depuis la crise sanitaire, de nombreuses unions ont été mises à l'épreuve. Mais ces séparations sont-elles trop hâtives ? Les confinements auraient-ils été, au contraire, révélateurs de difficultés qui auraient pu émerger un jour ou l'autre ?

Flavie Flament en parle avec Nolwenn. "J'étais en couple depuis 7 mois avant le premier confinement. Le premier confinement était l'occasion qu'on vive ensemble. Mais le confinement a mis en évidence qu'on n'était pas forcément compatibles. Je me suis rendue compte qu'on n'avait pas les mêmes projets de vie, qu'on n'avait pas non plus les mêmes valeurs", confie l'auditrice. 

Dans une vie normale, on est diverti des problèmes que l'on rencontre. Ces problèmes deviennent énormes lorsqu'on est obligé de vivre sous le même toit. Pour Gilbert Bou Jaoudé, médecin sexologue, le confinement "oblige à vivre à deux à un moment où on ne l'a pas choisie. On ne sait pas ce qui se serait passé si cette vie à deux était arrivée plus tard".

Le couple ne se nourrit plus de surprises et de spontanéité

Pour Cécile Guéret, thérapeute gestalt, "Nolwenn raconte bien que le Covid nous a mis dans un contexte inédit avec beaucoup de défis à relever, autant au niveau professionnel que personnel. Cela met le couple dans un cheminement en dehors du connu. C'est extrêmement déstabilisant. Cela a créé beaucoup de séparations accélérées.

À lire aussi
drogue
Crise sanitaire : y’aura-t-il un avant et un après dans notre quotidien ?

"Moi je me sens soulagée, et grâce à cela, j'ai très vite vu que j'allais droit dans le mur", continue alors Nolwenn. Les couples sont ainsi mis à l'épreuve, aujourd'hui on n'a rien à partager de plus que l'autre dans une époque où le divertissement n'est plus.

"Dans la période de confinement, il n'y a pas de manque qui peut se créer, la séduction diminue également, ce n'est pas évident non plus d'être spontané. Le confinement enlève certaines habitudes qui font que la petite flemme a du mal à être entretenue", poursuit Gilbert Bou Jaoudé.

Venez témoigner

Vous souhaitez témoigner par écrit, intervenir dans l'émission ou proposer des sujets ? Envoyez-nous un mail à l'adresse suivante : onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ici) ou contactez-nous en message privé sur nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter !


"On est fait pour s'entendre", le magazine qui vous ressemble et vous rassemble, de 14h30 à 15h30, en direct sur RTL.

Invités

- Cécile Guéret, thérapeute gestalt. Auteur de '' Aimer, c'est prendre le risque de la surprise '' chez Albin Michel.

Aimer c'est prendre le risque de la surprise
Aimer c'est prendre le risque de la surprise

-  Gilbert Bou Jaoudé, médecin sexologue, directeur scientifique des plate-forme de téléconsultation charles.co et Mia.co.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Amour Société Flavie Flament
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants