2 min de lecture Ardèche

Les infos de 8h - Coronavirus : un rassemblement en Ardèche fait polémique

Après la polémique autour du carnaval de Marseille, un rassemblement sans geste barrière en Ardèche le 20 mars dernier, fait des vagues.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 8h du 26 mars 2021 Crédit Image : CHRISTOPHE SIMON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Frédéric Perruche édité par Camille Guesdon

Encore un rassemblement qui fait des vagues après le carnaval de Marseille. Cette fois, ça s'est passé en Ardèche, aux Vans, dans le Sud du département le samedi 20 mars. De nouveaux appels à se réunir demain dans une ambiance festive ont été lancés sur les réseaux sociaux, une semaine, donc, après une première manifestation qui avait rassemblé un millier de personnes. C'était une fête géante, sans masque et l'événement avait été déclaré.

"Continuer à danser" dit la chanson reprise en coeur par des centaines de personnes entassées sur la petite place bondée de soleil, sans distanciation et sans masque. Comme un vent de liberté, selon Camille l'un des organisateurs : "Moi je préfère vivre en prenant le risque d'être malade de temps en temps que de porter un masque tous les jours. On peut dire qu'on nous viole notre liberté de respirer. Que des gens se rebellent et qu'ils en aient marre, je trouve que c'est plutôt bon signe".

Le rassemblement festif a duré plusieurs heures et a choqué Patricia, une habitante des Vans : "Je peux comprendre que certaines personnes en ont marre, ont envie de se retrouver, de faire la fête. Quand on fait un truc comme ça, il faut faire attention. Pour moi, le masque devrait être obligatoire".

Thierry Devimeux, le préfet de l'Ardèche a fermement condamné cette manifestation illégale et dangereuse : "Je considère que les gens ont été irresponsables, en prenant le risque d'accélérer la circulation du virus et donc je condamne avec la plus grande détermination cette mise en péril de la vie d'autrui. J'ai d'ailleurs saisi la justice pour qu'elle regarde si des suites judiciaires devaient être données". Les organisateurs évoquent une nouvelle manifestation ce week-end, mais cette fois les gendarmes sont prévenus et ne laisseront rien passer.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Maroc
"Validé" : l'humoriste Brahim Bouhlel condamné à 8 mois de prison ferme au Maroc

Coronavirus - Les chiffres sont inquiétants au niveau des contaminations chez les plus jeunes. Il n'y a jamais eu autant de cas rapportés ayant fréquenté le milieu scolaire selon les chiffres de Santé publique France. Les 6-17 ans représentent un tiers des nouveaux cas avec une hausse de 28% des contaminations en une semaine.

Politique - Emmanuel Macron assume sa stratégie. Il ne fera aucun "mea culpa" pour ne pas avoir reconfiné fin janvier. C'est ce qu'il a déclaré hier soir à l'issue du sommet européen. Il n'a aucun remord et ne fait aucun constat d'échec. Mais il n'exclut pas de prendre des mesures plus dures dans les semaines à venir.

Vaccination - Vers un accord entre Bruxelles et Londres sur le vaccin AstraZeneca. Les négociations se poursuivent pour que les doses produites sur le sol européen et destinées au Royaume-Uni restent en Europe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ardèche Coronavirus Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants