2 min de lecture Licenciements

Les infos de 5h - Fermeture de Bridgestone à Béthune : la détresse des salariés

Les salariés de l'usine Bridgestone de Béthune, dans le Pas-de-Calais, sont sous le choc. Le fabricant de pneus japonais a annoncé ce mercredi 16 septembre la fermeture prochaine de son usine, qui emploie 863 personnes.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Fermeture de Bridgestone à Béthune : la détresse des salariés Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Franck Antson - correspondant RTL dans le Nord
Franck Antson édité par Sarah Ugolini

La ville de Béthune, dans le Pas-de-Calais, est sous le choc. Le fabricant de pneus japonais Bridgestone a annoncé ce mercredi 16 septembre au matin la fermeture prochaine de son usine, qui emploie 863 personnes. Elle pourrait intervenir à partir du deuxième trimestre 2021. 

Un coup de massue pour les syndicats. Le gouvernement appelle à la trahison et estime que la direction de Bridgestone a refusé tout dialogue, toute proposition. Plusieurs ministres appellent même l'entreprise à revoir sa copie. En attendant, c'est la fatalisme et le désespoir chez les ouvriers à Béthune. 

À peine encaissé le choc de cette annonce brutale, les salariés on du mal à envisager l'avenir. Jérôme est depuis 23 ans dans la fabrication de pneus. Cette usine était pour lui une fierté et le reclassement s'annonce compliqué. "C'est assez brutal parce que je viens d'acheter une maison il y a deux ans à côté de l'usine", confie le salarié. Il assure qu'il va essayer de voir s'il y a "du travail ailleurs dans mes capacités"

Les syndicats sonnent la mobilisation générale pour convaincre Bridgestone de faire marche-arrière. En attendant le travail a repris et la direction a prévu un soutien psychologique pour ses salariés. 

À écouter également dans ce journal :

Fraudes au chômage partiel - 225 milions d'euros, c'est le montant collosal des fraudes au chômage partiel. Une information que vous révèle RTL ce 17 septembre. Il faut dire que la chasse aux patrons peu scrupuleux est lancée. 270 000 contrôles de l'administration ont été réalisés à chaque étape avant que le chômage partiel ne soit versé aux entreprises, et aussi après. Ces contrôles ont permis de repérer 9.500 suspicions de fraudes. 

À lire aussi
Guillaume Faury, PDG d'Airbus Airbus
Licenciements chez Airbus : "La situation s'est dégradée" déplore le PDG, Guillaume Faury

Europe - Ursula von der Leyen a prononcé un discours très fort à Bruxelles ce mercredi 16 septembre sur l'Europe de demain. La présidente de la Commission européenne exposait devant les députés européens sa vision de l'avenir de l'Europe, fragilisée par la pandémie et en proie à d'âpres négociations avec ses voisins. Relance, climat, racisme... Elle a exposé son plan de bataille. 

PSG-OM - Les joueurs du PSG et de l'OM impliqués dans les échauffourées de fin de match de dimanche connaissent enfin leurs sanctions. Ce mercredi 16 septembre, la Commission de discipline de la LFP a tranché : Neymar et Leandro Paredes ont écopé de deux matchs de suspension, ainsi qu'un autre avec sursis. Laywin Kurzawa est suspendu six matchs. Di Maria, lui, doit encore être convoqué le23 septembre par la commission de discipline pour le crachat qu'il aurait adressé en direction d'Alvaro Gonzalez.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Licenciements Nord Usine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants