1 min de lecture Égalité hommes-femmes

"Woman" : "Je voulais faire un film sur les injustices", dit Yann Arthus-Bertrand sur RTL

INVITÉS RTL - Yann Arthus-Bertrand et Anastasia Mikova se confient sur le film "Woman". "C'est devenu un film féministe avec tous les femmes qui travaillent avec moi", confie le militant écologiste.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
"Woman" : "je voulais faire un film sur les injustices", dit Yann-Arthus Bertrand Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Paul Turban

Yann Arthus-Bertrand et Anastasia Mikova étaient sur RTL pour parler de leur film Woman, un documentaire qui raconte la condition féminine dans 50 pays, à travers le témoignage de 2.000 femmes. "Pendant des décennies, si les femmes n'ont pas parlé, ce n'est pas forcément qu'elles n'avaient pas envie de parler, explique Anastasia Mikova. C'est que la société toute entière, partout dans le monde, plus ou moins, leur disait : 'Mais n'y allez pas. Pourquoi vous allez vous exposer ? Pour la famille, ça va être compliqué.' Les femmes se sont murées dans cette honte, en se disant 'je vais le garder pour moi.'"

"Aujourd'hui, on sent bien qu'il y a quelque chose qui est en train de se passer, où les femmes ne veulent plus rester enfermées là-dedans, raconte la réalisatrice. Évidemment, nous nous sommes dits que la libération de la parole n'est qu'un pas, mais c'est un pas très important. À partir du moment où tu te la réappropries ton histoire, elle t'appartient. Plus personne ne peut parler pour toi."

"Ce film est devenu féministe, avec toutes les femmes qui travaillent avec moi, confie Yann Arthus-Bertrand. Mais je voulais faire un film sur les injustices. Pourquoi les plus pauvres sont des femmes ? Pourquoi les illettrés sont des femmes ? Pourquoi les femmes font 50 % du travail de l'humanité mais ne possède que 1 ou 2 % du monde ? Pourquoi il n'y a que 2 ou 3 % de femmes dans les prisons françaises ?"

"Anastasia voulait parler de choses plus intimistes, explique le reporter. C'est ça qui est fort dans ce film. Ce n'est pas un catalogue d'injustices, c'est un grand film d'amour sur les femmes avec le bon et le mauvais."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Égalité hommes-femmes Cinéma Yann Arthus-Bertrand
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants