2 min de lecture Impôts

Les infos de 6h30 - Prélèvement à la source : les centres des impôts saturés

Avec l'arrivée des premiers avis d'imposition, il y a embouteillage devant les centres des impôts. Les contribuables se bousculent pour demander des explications. À Nancy, il a même fallu installer des barrières pour contenir les files d'attente.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 6h30 du 26 août 2019 Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Dimitri Rahmelow édité par Elise Denjean

C'est une des joies de la rentrée... L'heure est à la découverte de son avis d'imposition. Celui sur les revenus 2018 arrive progressivement dans les boîtes aux lettres. Il est aussi consultable sur internet. Il s'agit du premier avis depuis la mise en place du prélèvement à la source, ce qui entraîne de nombreuses questions... et des files d'attente interminables devant les centres des impôts.

À Nancy, par exemple, la direction de la cité administrative, qui abrite trois centres d'impôts, a été obligée d'installer des barrières pour canaliser le flux de contribuables. Sur place, ils ont souvent déjà tenté de joindre leur centre par téléphone ou par mail. Mais, comme Morgane, ils sont beaucoup à ne pas avoir obtenu de réponse. La jeune femme a été obligée de poser une demi-journée pour obtenir des explications sur sa feuille d'impôts. "Il y a des choses que je n'ai absolument pas comprises sur les crédits d'impôts, raconte-t-elle. Je me suis dit qu'il fallait que je me déplace."

Et si les fonctionnaires ne répondent pas à tous les mails ou tous les appels, c'est dû à une dégradation des conditions de travail selon Alexis Tschens, secrétaire départemental Force Ouvrière. "Il y a plus de 500 personnes qui viennent tous les jours et, en face, il y a 4 voire 5 agents pour répondre. C'est une situation très alarmante. Surtout qu'on a des contribuables qui sont parfois énervés et qui ne maîtrisent pas leurs nerfs. C'est très difficile."

Et pour les organisations syndicales, qui ont appelé à la grève le 16 septembre, la situation ne devrait pas s'améliorer. 15 trésoreries devraient disparaître dans l'ensemble du département d'ici trois ans.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Un avis d'imposition de la taxe d'habitation (image d'illustration) impôts
Taxe d’habitation : pourquoi continuez-vous à la payer ?

Amazonie - Le président brésilien Jair Bolsonaro et son gouvernement multiplient les insultes à l'égard d'Emmanuel Macron. Ils n'ont pas apprécié le voir s'immiscer dans le dossier des incendies qui dévastent en ce moment la forêt amazonienne. Un des ministres de Jair Bolsonaro a notamment qualifié le président Français de "crétin opportuniste".

Climat - Le gouvernement cherche 150 volontaires pour participer à la Convention Citoyenne pour le Climat. L'annonce avait été faite par Emmanuel Macron à l'issue du Grand Débat. La campagne de recrutement commence aujourd'hui.

États-Unis - C'est une idée pour le moins saugrenue. Donald Trump voudrait éloigner les ouragans des côtes américaines à coups de bombes. De quoi créer la stupeur aux États-Unis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants