1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 6h - Didier Raoult : que reproche l'Agence du médicament à l'IHU ?
2 min de lecture

Les infos de 6h - Didier Raoult : que reproche l'Agence du médicament à l'IHU ?

Une enquête interne a confirmé que l'IHU de Marseille, dirigé par Didier Raoult, avait continué à délivrer des traitements contre la tuberculose malgré les réserves émises par l'Autorité française du médicament. Le parquet a été saisi et étudie ce signalement.

Didier Raoult, auditionné au Sénat, le 15 septembre 2020
Didier Raoult, auditionné au Sénat, le 15 septembre 2020
Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Les infos de 6h - Ce que reproche l'Agence des médicaments aux équipes de Didier Raoult
10:55
Le journal RTL de 6h du 28 octobre 2021
10:55
Etienne Baudu - édité par Quentin Marchal

Didier Raoult est plus que jamais dans le collimateur de l'Agence du médicament. L'établissement public français a saisi le procureur concernant l'expérimentation sauvage sur la tuberculose menée dans l'IHU de Marseille, dirigé par le professeur. La semaine dernière, Mediapart révélait que plusieurs patients dont un mineur ont souffert de graves complications.

Après ces révélations, l'AHP de Marseille, dont dépend en partie l'IHU, a mené en urgence une enquête interne. Il semblerait qu'un protocole de recherche a bien été déposé en août 2019 mais qu'il avait été retiré un mois plus tard, compte-tenu des réserves émises à l'époque par l'Agence du médicament. Or, selon cette enquête et malgré ces réserves, l'IHU aurait continué à délivrer ce traitement. 

L'enquête, menée par l'AP-HM, confirmerait également que certains des patients traités contre la tuberculose, avec la combinaison d'antibiotiques mis en cause, ont été atteints de complications rénales et au moins un d'entre eux a dû être opéré. 

La procureur de la République de Marseille a confirmé à RTL que le parquet a bien été saisi par l'Agence du Médicament pour ces faits et qu'il étudiait ce signalement. Face à ces révélations, le professeur Didier Raoult a réagit sur Twitter en évoquant "une tempête dans un verre d'eau". 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

International - Les premières mesures de rétorsion infligées par la France au Royaume-Uni dans son conflit sur les licences de pêche post-Brexit entreront en vigueur dès le mardi 2 novembre, a annoncé l'exécutif. Elles consisteront en des contrôles douaniers et sanitaires et des interdictions de débarquement.
Faits divers - Un enquêteur de l’association L214 s’est fait embaucher durant 4 mois au sein des services vétérinaires d’un abattoir Bigard en Saône-et-Loire, où 500 bovins sont tués chaque jour. Alors que seuls 1 à 2 % des abattages sont contrôlés, l’association L214 porte plainte pour sévices graves et annonce déposer un recours en responsabilité contre l'État 


Football - Deux mois après les incidents de l'Allianz Riviera, le match de la troisième journée de Ligue 1 entre Nice et l'OM s'est conclu, ce mercredi 27 octobre, à Troyes, sur un match nul (1-1). Avec 20 points, Nice est troisième, tandis que l'OM est quatrième avec une unité de moins. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/