1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Marseille : Didier Raoult poussé vers la sortie par deux membres de l'IHU
2 min de lecture

Marseille : Didier Raoult poussé vers la sortie par deux membres de l'IHU

VU DANS LA PRESSE - Des membres de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille devraient lancer un appel d'offres international en septembre pour trouver un successeur au microbiologiste de 69 ans.

Le professeur Didier Raoult, à Marseille, le 27 août 2020
Le professeur Didier Raoult, à Marseille, le 27 août 2020
Crédit : Christophe SIMON / AFP
Sarah Belien

Au cœur de plusieurs polémiques depuis le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19, Didier Raoult semble être poussé vers la sortie par l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille. Des membres de l'Institut Méditerranée Infection, fondé et dirigé par le professeur depuis 2011, tentent de lui trouver un successeur.

Le journal Le Monde a rapporté les propos de François Crémieux, nommé à la tête de l’AP-HM en juin dernier, à ce sujet : "Il y a un besoin de tourner une page et d’organiser l’avenir de l’IHU pour les vingt ans à venir. Il faut aller vite, lancer le processus à l’automne pour aboutir entre la fin de l’année et le début 2022. Nous sommes en pleine pandémie mondiale, et nous avons besoin de cet institut, qui est un formidable outil, et de ses chercheurs", a déclaré l'ancien directeur adjoint de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

C'est au mois de septembre que François Crémieux et le président d'Aix-Marseille Université Eric Berton, deux des membres fondateurs de l'IHU, proposeront au conseil d'administration de lancer un appel d'offres international pour trouver un successeur à Didier Raoult. Le profil recherché : "un chercheur ou une chercheuse, légitime, charismatique et reconnu(e) par ses pairs dans le domaine des maladies infectieuses", a déclaré Eric Berton a nos confrères du Monde.

Une demande de cumul emploi-retraite refusée

À 69 ans, Didier Raoult était déjà sur le point de prendre sa retraite. Il ne sera d'ailleurs plus professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH) et des hôpitaux de Marseille à la fin du mois d'août.

À lire aussi

Toujours selon Le Monde, le professeur avait tout de même demandé à la direction de l'AP-HM un cumul emploi-retraite qui ne lui a pas été accordé. "La commission médicale de l’AP-HM ne voit pas d’objet à prolonger Didier Raoult, ne serait-ce que pour deux journées et demie par semaine, comme il le demande. Il y a largement les équipes nécessaires, à l’IHU, pour que son départ soit comblé", a déclaré le professeur Jean-Luc Jouve, dont les propos ont été rapportés par nos confrères du Monde.

Au sein de l'IHU, cette nouvelle n'a pas de quoi surprendre. Cette succession "est programmée depuis trois ans, et qu’elle a été retardée par l’épidémie de Covid-19", a rapporté un des membres au quotidien national.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/