1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 5h - Accusations d'islamophobie à Sciences Po Grenoble : que s'est-il passé ?
2 min de lecture

Les infos de 5h - Accusations d'islamophobie à Sciences Po Grenoble : que s'est-il passé ?

La polémique opposant deux professeurs à l'Union syndicale de Sciences Po Grenoble a dépassé les frontières de l'IEP cette semaine.

L'IEP de Grenoble.
L'IEP de Grenoble.
Crédit : Capture écran / Google Maps
Les infos de 5h - Accusations d'islamophobie à Sciences Po Grenoble : que s'est-il passé ?
07:41
Le journal RTL de 5h du 08 mars 2021
07:41
Raphaël Vantard - édité par Gaétan Trillat

Des messages taxant des professeurs d'"islamophobie" et de "fascisme" placardés sur les murs de l'IEP de Grenoble, voilà une polémique qui a fait réagir jusqu'aux ministres de l'Intérieur Gérald Darmanin et de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal, qui ont soutenu les enseignants, dimanche 7 mars.

Tout est parti d’un échange de courriers électroniques en décembre dernier entre des étudiants et plusieurs enseignants de l’IEP de Grenoble. L'un d'eux, un professeur d’allemand, remet en cause l’existence d'islamophobie en France, ajoutant sans détour "une certaine aversion" pour cette religion. Les propos suscitent l’indignation de beaucoup d’étudiants, mais aussi d'enseignants.

Les choses s’enveniment lorsqu’un autre professeur, de sociologie cette fois, prend la défense de son collègue d’allemand. Son cours sur l’islam en France est à son tour montré du doigt par le syndicat majoritaire, l’Union syndicale de Sciences Po Grenoble. Et la tension monte encore d’un cran la semaine dernière, lorsque l’enseignant demande aux étudiants syndiqués de ne plus venir à son cours.

Des tags apparaissent alors sur les murs de l'Institut d’études politiques, les accusant d'islamophobie. Le parquet de Grenoble se saisit de l’affaire : il vient d’ouvrir une enquête pour injure publique. Une réunion de crise doit se tenir ce lundi matin avec la direction et tous les professeurs de Sciences Po Grenoble.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Famille royale - Meghan Markle a eu des pensées suicidaires lorsqu'elle vivait au sein de la famille royale britannique, et n'a reçu aucun soutien psychologique malgré des demandes répétées, a-t-elle expliqué dans une interview diffusée dimanche.

Disparition - Le député Olivier Dassault, fils de Serge Dassault, est mort dimanche soir à l'âge de 69 ans dans le crash de son hélicoptère à Touques, près de Deauville, suscitant tristesse et stupeur dans la classe politique française.

Football - La gloire pour les amateurs de Canet-en-Roussillon, la honte pour l'OM : Marseille a été piteusement éliminé (2-1) dimanche en 16e de finale de la Coupe de France face à une équipe de Nationale 2.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/