1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Réforme de l'ENA : ce qui va changer
2 min de lecture

Les infos de 18h - Réforme de l'ENA : ce qui va changer

ÉCLAIRAGE - Emmanuel Macron a annoncé ce jeudi 8 avril une réforme de l'École Nationale d'Administration qui deviendra l'Institut du Service Public dès l'année prochaine.

L'entrée de l'ENA à Strasbourg
L'entrée de l'ENA à Strasbourg
Crédit : AFP / Patrick Hertzog
Les infos de 18h - Réforme de l'ENA : ce qui va changer
12:26
Le journal RTL de 18h du 08 avril 2021
12:26
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire
Animateur

Il l'avait promis pendant la crise des "gilets jaunes", Emmanuel Macron s'attaque à l'ENA. Le chef de l'État a présenté aujourd'hui les grandes lignes de sa reforme. L'École Nationale d'Administration va devenir l'Institut du Service Public (ISP). Et il n'y a pas que le nom qui va changer.

D'abord les futurs hauts fonctionnaires de l'ISP auront un tronc commun d'enseignement avec une douzaine d'autres grandes écoles, afin de construire une culture commune. Il y aura toujours un concours d'entrée et un classement de sortie, mais les meilleurs éléments ne pourront plus opter directement pour les grands corps de l'État, comme la Cour des comptes ou les fonctions de direction. Il faudra d'abord se frotter au terrain plusieurs années, de préférence dans les départements. Il s'agit aussi de diversifier le recrutement, d'attirer des jeunes de milieux modestes, avec les prépas Talents et des aides matérielles, mais aussi de nouveaux profils dont l'État a besoin et qui vont plus naturellement vers le privé. Les passerelles seront facilitées entre les différents corps et métiers.

Emmanuel Macron veut ainsi rendre l'administration plus attractive. Il veut aussi réconcilier les Français avec elle en la rendant plus proche et plus concrète. Ces changements entreront en vigueur dès l'an prochain, à l'Élysée on parle même de révolution.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - Le cap des dix millions de primo-vaccinés est atteint. "Nous sommes à une semaine d'avance sur l'objectif que nous avons fixé", se félicite le Premier ministre, Jean Castex.

À lire aussi

Droit à l'euthanasie - L'Assemblée nationale doit examiner jeudi dans un climat polémique un texte créant un droit à l'euthanasie pour les personnes souffrant d'une pathologie incurable.

Dîners clandestins - Après le chef Christophe Leroy, une perquisition s'est déroulée ce jeudi au domicile de Pierre-Jean Chaleçon. Le collectionneur est suspecté d'avoir organisé des soirées clandestines au sein du palais Vivienne.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/