2 min de lecture Biodiversite

Les infos de 18h - Pesticides : pourquoi la France s'apprête à autoriser les néonicotinoïdes ?

ÉCLAIRAGE - Pourtant interdits depuis 2018, la France s'apprête de nouveau à autoriser l'utilisation des néonicotinoïdes. Le projet de loi sera présenté jeudi 3 septembre en Conseil des ministres.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Pesticides : pourquoi la France s'apprête à autoriser les néonicotinoïdes ? Crédit Image : REMY GABALDA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Marie Gingault

La France s'apprête à autoriser l'utilisation de pesticides, pourtant interdits depuis 2 ans, il s'agit des néonicotinoïdes. Le projet de loi sera présenté jeudi 3 septembre en Conseil des ministres. L'idée, est d'aider les producteurs de betteraves qui luttent contre le virus de la jaunisse. Problème : pour certains, il ne s'agit que d'un début.

C'est en effet la crainte des écologistes, car dans ce projet de loi, la betterave n'est pas explicitement mentionnée. Le gouvernement a accordé des dérogations à des cultures, pour lesquelles il n'y a pas d'autres solutions. 

C'est notamment le cas pour la betterave, afin de lutter contre le puceron vert, qui transmet aux feuilles la jaunisse et qui est cette année, très virulent. On peut essayer de faire de la rotation des cultures, planter des haies pour attirer des coccinelles, qui mangent les pucerons, mais ça prend du temps. De plus, les rendements sont moins bons.

Alors, si la filière française de sucre, déjà très fragile car elle n'est plus compétitive, veut rester en vie, elle a besoin d'une exception. Celle d'utiliser ces produits qui avaient été interdits il y a deux ans, en raison de leur toxicité pour les abeilles. À noter que cette filière représente quand même près de 40.000 emplois.

À lire aussi
société
Gel des récoltes : vit-on "la plus grande catastrophe agronomique" du XXIe siècle ?

Le ministère de l'Agriculture a affirmé ce soir, que seuls les betteraviers pourront bénéficier de cette exception. Les producteurs de maïs, par exemple, qui le demandaient à leur tour, n'y auront pas droit.

À écouter également dans ce journal

Attentats de janvier 2015 - Une première journée de procès très éprouvante pour les parties civiles ce mercredi 2 septembre. Pour la première fois elles ont fait face à 11 des 14 accusés mis en cause dans les attentats de Charlie Hebdo, Montrouge et de l'Hyper Cacher.

Coiffeurs - À la veille de la présentation du plan de relance de 100 milliards d'euros du gouvernement, les coiffeurs réclament une baisse de leur taux de TVA de 20 à 10%. Il s'agit, d'après eux, du seul moyen pour s'en sortir.

Paris Saint-Germain - L'équipe de foot parisienne a annoncé trois nouveaux cas positifs au coronavirus au sein du PSG. Il s'agirait de Paredes, Di Maria et Neymar. Ces trois joueurs reviendraient de vacances à Ibiza. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Biodiversite Écologie Environnement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants