1 min de lecture Alimentation

Consommation : des aliments "sans pesticide" épinglés par la répression des fraudes

Une étude de la DGCCRF sur les produits labellisés "sans pesticides" ou "sans résidu de pesticides" a démontré que plus d'un tiers conservaient tout de même des traces de pesticides.

Le rayon fruits et légumes d'un supermarché (Illustration).
Le rayon fruits et légumes d'un supermarché (Illustration). Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Nicolas Barreiro

Le label ne garantit pas forcément la qualité d'un produit. Une étude menée depuis 2018 par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a prouvé que certains labels "sans pesticide" ou "sans résidu de pesticides" ne sont pas toujours respectés.

Ces analyses, divulguées par l'UFC-Que choisir, révèlent que parmi les 94 fruits et légumes contrôlés, plus d'un tiers comportent toujours "des résidus de pesticides à des doses significatives, au-dessus d’un seuil appelé 'limite de quantification'".

Cette étude ne s'arrête pas là. Alors que l'on pourrait penser que les deux autres tiers des aliments qui ont passé le test ne contiennent pas de pesticide, l'UFC-Que choisir souligne le fait que même si un produit ne contient absolument aucun résidu de pesticide, cela ne signifie pas nécessairement qu'il n'en a jamais eu.

En effet, certaines pratiques permettent aux agriculteurs de limiter la présence de pesticides sur le produit fini. Il est possible notamment d'en épandre lors des étapes de la culture uniquement, pour ne laisser aucune trace. De plus, certains pesticides ne laissent pas ou peu de traces. Ainsi, les labels peuvent toujours être apposés sur les fruits ou légumes en question.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alimentation Pesticides Consommation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants