2 min de lecture Policiers

Les infos de 18h - Des femmes de policiers manifestent en soutien à leurs maris

Une manifestation de soutien aux forces de l'ordre a eu lieu ce samedi devant la Préfecture de police de Paris à l'appel des femmes de policiers. Elles dénonçaient les accusations à l'encontre de leurs compagnons.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Les femmes de policiers manifestent en soutien à leurs maris Crédit Image : FREDERICK FLORIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Vincent Serrano
et Vincent Parizot

Dans la nuit du vendredi 26 juin au 27 juin, à minuit, plus de 200 policiers se sont réunis devant le Bataclan pour réfuter les accusations de racisme et de violence à leur encontre. ils ont entonné la Marseillaise devant ce lieu hautement symbolique, théâtre des attentats de novembre 2015.

Ils ont également dénoncé un manque de soutien de la part de Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur. Et puis en début d'après midi, une manifestation de soutien aux forces de l'ordre s'est tenue devant la préfecture de police de Paris à l'appel des "femmes de policiers".

Elles étaient rassemblées sous une banderole portant l’inscription "All lives matter", toutes les vies comptent, sous-entendu aussi celles de leurs maris policiers.

Aurélie, présidente de l’association des femmes de forces de l’ordre en colère veut, dit-elle ici, briser le silence :  "Tout ce qu’il se dit, ça touche nos hommes. Il ne faut pas croire, cela reste des hommes sous l’uniforme. Lire cette haine tous les soirs, tous les matins, c’est dire au revoir à son mari en se demandant si on va le retrouver le soir. On ne parle que de violences policières à la télé et nos enfants demandent : 'Mais toi papa, t’as tapé quelqu’un ?' Non et on en a marre de se justifier."

À lire aussi
La police nationale (illustration) justice
Strasbourg : "bougnoule, bicot, négro", le policier raconte son quotidien

Tous les policiers ne sont pas racistes, c’est ce qu’Alexandra a écrit sur sa pancarte. Masquée, cette aide-soignante embrasse au milieu de la foule son mari : "Tout le monde ne peut pas aimer la police, tout le monde ne peut pas aimer les soignants mais il y a beaucoup trop d’amalgames, on prend soin, on porte secours donc on a exactement les mêmes convictions. On a été au front aussi bien les uns que les autres. Moi, je sauve des vies dans un hôpital et mon mari policier sauve des vies dans la rue"

Des femmes de policiers très remontées contre le gouvernement qu’elles jugent aux abonnés absents. À quelques mètres de la préfecture de police de Paris, elles se sont séparées après avoir entonné la Marseillaise.

À écouter également dans ce journal

Défense animale - Un décret du 17 mars autorise la vente des chiens et chats aux laboratoires sans qu’ils ne viennent d’élevages dédiés à cela. Ce décret qui était passé inaperçu à cause du coronavirus, provoque actuellement la colère des associations de défense des animaux.

Racisme - L'Oréal a décidé d’enlever les mots "blanc" et "blanchissant" de ses produits cosmétiques pour la peau dans un contexte de manifestations anti-racisme à la suite de la mort de George Floyd.

Football - "L’OM n’est pas à vendre" a répondu le président du club Jacques-Henri Eyraud, le lendemain de l’offre de rachat proposée par l’ancien dirigeant du RCT, Mourad Boudjellal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Policiers Manifestations Préfecture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants