1 min de lecture Police

Christophe Castaner réassure les policiers de son soutien

Christophe Castaner a redit vendredi 26 juin son soutien aux forces de l'ordre, insistant sur "le respect" qui leur est dû. Il leur a cependant demandé de "faire vivre le sens de l'exemplarité".

Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur
Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur Crédit : Ludovic Marin / POOL / AFP
IMG_5140
Sarah Rozenbaum et AFP

Venu à l'école nationale de la police à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or, Christophe Castaner a insisté vendredi 26 juin sur "le respect" dû aux policiers. "Lorsqu'on vous résiste, lorsqu'on vous attaque, vous êtes fondés à utiliser la force. Vous l'utiliserez toujours avec discernement et proportionnalité, mais sans craindre d'accomplir votre mission", a-t-il dit aux nouveaux officiers et commissaires de police qui achèvent leur formation.

"Nous serons là pour défendre votre honneur, à chaque fois qu'il sera attaqué, vous n'êtes pas seuls. Nous sommes solidaires de vous et pouvez compter sur notre soutien", a-t-il promis.

Christophe Castaner a également insisté sur les "grandes exigences" que le gouvernement a envers les policiers. "Nous vous demandons de faire vivre le sens de la déontologie, de l'éthique, de l'exemplarité". 

Le ministre, par la phrase : "Nous avons pris en la matière des décisions nécessaires que nous assumons", a fait référence à son discours du 8 juin au cours duquel il a annoncé la fin de l'enseignement d'une méthode d'interpellation dite de la clé d'étranglement. Une annonce qui lui a valu la colère des policiers.Ces derniers reprochent au ministre de ne pas les soutenir suffisamment contre les accusations "de violences policières" et de "racisme" dans leurs rangs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Policiers Christophe Castaner
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants