1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Covid-19 : les forains, "grands oubliés", lancent un cri d'alarme
1 min de lecture

Les infos de 18h - Covid-19 : les forains, "grands oubliés", lancent un cri d'alarme

Face à la crise sanitaire et à l’annulation de nombreuses fêtes foraines, les forains s'estiment lésés par l'État.

Une fête foraine (illustration)
Une fête foraine (illustration)
Crédit : AFP
Les infos de 18h - Covid-19 : les forains, les "grands oubliés de l'État" lancent un cri d'alarme
15:06
Le journal RTL de 19h du 09 octobre 2020
13:13
Le journal RTL de 20h du 09 octobre 2020
03:21
Les infos de 18h - Covid-19 : les forains, les "grands oubliés de l'État" lancent un cri d'alarme
15:06
Le journal RTL de 19h du 09 octobre 2020
13:13
Le journal RTL de 20h du 09 octobre 2020
03:21
Frédéric Perruche - édité par Venantia Petillault

Avec une quarantaine de camions, les forains se sont installés et ont semé une sacrée pagaille à Lyon. Ils ont dénoncé l'annulation de la Vogue de marrons, une fête plus que centenaire sur Lyon. Une tradition d'automne et un terrible manque à gagner pour eux : jusqu'à 50% à 60% du chiffre d'affaire annuel. 

"Depuis le 11 novembre l'année dernière, j'ai exploité mon stand trois week-ends. Je comptais sur la Vogue des marrons cette année car c'est 40% de mon chiffre d'affaire à moi." "Il y a des manèges qui valent 700.000 euros donc on se retrouve avec des investissements sur les bras sans pouvoir les exploiter. Chez nous la colère monte et le seul moyen de se faire entendre, c'est prendre notre camion, notre matériel et faire un petit peu de bruit. 

Avec le confinement et les mesures sanitaires de la rentrée, les forains n'ont quasiment pas travaillé de l'année. La profession est en grand danger selon Thierry Boulet, l'un de leur représentant : "On ne peut plus faire face. C'est un cri d'alarme que nous tirons aujourd'hui. Personne ne vient à notre aide, on est les grands oubliés de l'État français, on est à l'agonie."

À écouter également dans ce journal

Sophie Pétronin - L'ex-otage a enfin foulé le sol français ce vendredi 9 octobre après-midi, après quatre années de captivité au Mali.

À lire aussi

Fait divers - Deux policiers en mission de surveillance ont été roués de coups et blessés par balles par des inconnus qui leur ont volé leurs armes, mercredi 7 octobre. Un homme est en garde à vue.

Justice - La procureure a demandé au tribunal correctionnel de prononcer la peine maximale prévue pour le délit d'"homicide involontaire" à l'encontre de Helga Wauters.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/