1 min de lecture Épidémie

Les infos de 18h - Coronavirus : la France est-elle en phase de "plateau" ?

Pour la première fois depuis le début de l'épidémie en France, le rythme d'entrée de patients à l'hôpital a ralenti sur plusieurs jours. Un signe qui pourrait indiquer la phase plateau, de stabilisation soit une étape positive dans la progression de la crise.

journal Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Coronavirus : la phase de plateau peut-être atteinte Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
édité par Sarah Rozenbaum

Hier, le nombre de patients en réanimation a baissé. Le plateau signifie que la progression de l’épidémie n’est plus exponentielle, de l’ordre de plus 15 ou 20% de nouveaux cas chaque jour. Actuellement, elle se fait beaucoup plus lentement et c’est certainement le résultat du confinement. Si on prend comme référence le nombre de malades admis en réanimation, il continue d’augmenter mais un peu moins chaque jour. 518 nouveaux cas mardi, 482 mercredi, hier, 369. 

C’est ça qu’on appelle le plateau cette stabilisation, mais elle est à un niveau élevé. Il y a encore plus de 7.000 personnes en réanimation. Cependant, on n’entrevoit pas pour autant la fin de l’épidémie car des centaines de nouveaux malades sont toujours admis à l’hôpital quotidiennement. 

On pourra crier victoire quand on n’observera plus ce nombre élevé de nouveaux cas chaque jour.

À retrouver également dans ce journal

Non-départs en vacances  - Ce week-end signe le début des vacances pour la zone B et les autorités craignent un relâchement. Les contrôles policiers ont donc été renforcés sur les villes de cette zone.

À lire aussi
Un agent RATP assure la sécurité dans le métro durant la grève (illustration) RATP
Coronavirus en France : trois cas de Covid-19 signalés chez des agents RATP à Paris

Exécutif - Le chef de l’État et le Premier ministre multiplient les appels afin de préparer le déconfinement et l’allocution présidentielle de lundi 13 avril. La relance de l’économie fait également partie des thèmes sur lesquels travaille le couple exécutif.

Morgue - À Rungis, les proches des morts obligés de payer cher pour venir se recueillir près des cercueils ont gagné leur bataille. L’opérateur de pompes funèbres OGF a annoncé qu’il prendrait à sa charge tous les frais jusqu’à la fermeture de la morgue temporaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Hôpitaux Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants