1 min de lecture Épidémie

Confinement et vacances : "Nous verbaliserons fermement" ce week-end, dit Emmanuel Barbe

Pour faire face au relâchement face aux mesures de confinement, le préfet de police des Bouches-du-Rhône a décidé de durcir les restrictions dans son département pour le week-end de Pâques

>
Confinement : "Un fort dispositif" ce week-end, assure le préfet de police des Bouches-du-Rhône Crédit Image : Geoffroy Van Der Hasselt / AFP | Crédit Média : Etienne Baudu | Durée : | Date :
Etienne Baudu édité par Venantia Petillault

Le week-end annonce une nouvelle vague de départ en vacances, qui seront virtuelles pour beaucoup. Mais il n'est pas dit que certains n'aient pas envie de prendre la route de la mer par exemple. La tentation peut être très grande. 

Mais le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Emmanuel Barbe, préfère prévenir que guérir dans le climat ambiant : "On a une double crainte ce week-end. La première c'est que les habitants des Bouches-du-Rhône quittent le département pour aller soit dans une résidence secondaire spécialement dans la montagne ou dans une location de vacances qui n'aurait pas été annulée. Donc nous allons mettre un fort dispositif pour empêcher ces mouvements. Nous verbaliserons fermement", assure le préfet de police.

"Puis nous avons aussi peur, en plein week-end pascal, du relâchement du confinement. Donc nous allons mettre en place des effectifs très importants qui couvriront les autoroutes, les routes secondaires, tous les lieux de promenade. Nous aurons toutes sortes de moyens comme un avion au-dessus de Marseille, de la police de l'air et des frontières ainsi que des gendarmes qui patrouilleront dans les massifs dans des motos pour se rendre dans les endroits les plus perdus. Si cela devait mal se passer, il serait possible de durcir les règles du confinement, mais nous ne l'envisageons pas pour l'instant", déclare Emmanuel Barbe. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Police
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants