1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Coronavirus : à Rungis, un entrepôt réfrigéré va stocker des cercueils
1 min de lecture

Les infos de 18h - Coronavirus : à Rungis, un entrepôt réfrigéré va stocker des cercueils

Un entrepôt du marché de Rungis accueillera, dès ce vendredi, les cercueils des victimes du coronavirus. Les familles, quant à elles, y auront accès dès le lundi 6 avril pour se recueillir.

Le marché de Rungis, en 2015.
Le marché de Rungis, en 2015.
Crédit : ADRIEN MORLENT / AFP
Les infos de 18h - Coronavirus : à Rungis, un entrepôt réfrigéré pour les victimes
17:14
Les infos de 18h - Coronavirus : à Rungis, un entrepôt réfrigéré pour les victimes
17:14
Thomas Prouteau - édité par Camille Descroix

Un hall du marché de gros de Rungis, dans le Val-de-Marne, a été réquisitionné ce jeudi 2 avril pour accueillir les cercueils des victimes du coronavirus, a annoncé la préfecture de police. Il pourra "accueillir les premiers cercueils dès ce vendredi et les familles pourront y avoir accès à compter de lundi", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Des salons funéraires temporaires vont être aménagés dans l'entrepôt et les familles pourront s'y recueillir avant le départ vers le cimetière ou le crématorium. Le confinement impose 20 personne maximum pour les cérémonies funéraires mais on ne sait pas encore si ce sera le chiffre retenu pour Rungis. 

Pour Philippe Martineau, fondateur du réseau Le Choix Funéraire, c'est sans doute la moins mauvaise solution : "C'est une mesure responsable de la part des autorités. Ça serait irresponsable de penser qu'on puisse contenir ces décès massifs avec uniquement les équipements dont nous disposons sur la région parisienne", a-t-il expliqué. 

Un arrêté, pris hier par le gouvernement, prévoit l'allongement de 6 à 21 jours -voire plus par dérogation- pour l'inhumation ou la crémation mais plus question de cercueils ouverts pour l'hommage funéraire, ils devront être hermétiquement fermés.

À retrouver également dans ce journal

À écouter aussi

Santé - Alors que la France a franchi la barre des 4.000 décès, mercredi 1er avril, RTL.fr a fait le point sur les régions les plus touchées par cette épidémie.

Travail - Plus de 2 semaines après le début du confinement, près de 4 millions de salariés sont au chômage partiel. Quelles sont les entreprises concernées ?

Confinement - Le ministre de l'Intérieur a annoncé la mise en place de l'attestation de déplacement sur smartphone à partir du lundi 6 avril.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/