2 min de lecture Épidémie

Coronavirus en Espagne : plus de 10.000 morts, 110.000 cas… Le point sur la situation

Deuxième pays le plus endeuillé au monde par la maladie après l'Italie, l'Espagne totalise désormais 10.003 victimes du Covid-19. Un funeste bilan multiplié par dix en seulement deux semaines.

Le personnel de nettoyage portant des masques protecteurs et des pompiers passent devant un hôpital de campagne installé devant l'hôpital Gregorio Maranon de Madrid le 1er avril 2020.
Le personnel de nettoyage portant des masques protecteurs et des pompiers passent devant un hôpital de campagne installé devant l'hôpital Gregorio Maranon de Madrid le 1er avril 2020. Crédit : OSCAR DEL POZO / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

L'Espagne a franchi ce jeudi 2 avril la barre des 10.000 morts du coronavirus. Un cap dépassé par le pays après qu'il a enregistré 950 décès en 24 heures, un record dans le pays, selon les autorités.

Deuxième pays le plus endeuillé au monde par la maladie après l'Italie, l'Espagne totalise désormais 10.003 victimes du Covid-19. Un funeste bilan multiplié par dix en seulement deux semaines. Le nombre de cas confirmés dans le pays a, lui, dépassé la barre des 110.000 mais la progression quotidienne a encore ralenti légèrement (+7,9% depuis mercredi contre +8,2% la veille et +18% il y a une semaine).

"Les données nous montrent que la courbe s'est stabilisée, que nous avons atteint le premier objectif d'arriver au pic de la courbe et que nous sommes entrés dans la phase de ralentissement" de la pandémie, a déclaré ce jeudi 2 avril le ministre de la Santé Salvador Illa. La progression quotidienne du nombre de morts s'est stabilisée jeudi à +10,5% en 24 heures, contre 10,6% la veille et 19,1% il y a une semaine.

Madrid reste la région la plus touchée

Alors que de nombreux hôpitaux sont débordés, la hausse du nombre de patients en soins intensifs (6.092) a ralenti elle aussi à +3,7% jeudi, contre +20% il y a huit jours.
Autre signe positif, les personnes guéries sont toujours plus nombreuses, atteignant 26.743, soit près d'un quart (24%) des cas confirmés. 

Madrid reste la région la plus touchée avec près d'un tiers des cas et 42% des morts, bien que la maladie touche aussi particulièrement la Catalogne (nord-est) qui recense désormais plus de patients en soins intensifs que la capitale.

À lire aussi
Le centre hospitalier régional de Besançon (CHRU) de Besançon le 20 avril 2002. solidarité
Coronavirus : le CHU de Besançon a reçu près de 500.000 euros de dons

Les quelque 47 millions d'Espagnols sont soumis depuis mi-mars à l'un des confinements les plus stricts d'Europe. Ils ne peuvent sortir de chez eux que pour acheter à manger, se faire soigner, promener rapidement leur chien. 

Une quasi-quarantaine renforcée lundi

Cette quasi-quarantaine a été renforcée lundi : seules sont désormais autorisées les activités essentielles à l'approvisionnement du pays. Ceux qui, comme les ouvriers du bâtiment ou des usines, ne pouvaient pas travailler de chez eux, sont désormais à l'arrêt jusqu'à Pâques, le 12 avril.

La paralysie de l'économie se fait déjà sentir dans les chiffres du chômage. L'Espagne a enregistré jeudi une hausse "historique" du chômage en mars avec plus de 300.000 demandeurs d'emplois supplémentaires en raison de "l'impact extraordinaire" de la pandémie de coronavirus, selon le ministère du Travail.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Espagne Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants