2 min de lecture Transports

Les infos de 18h - Avion : comment être indemnisé si vous ratez des jours de travail

La justice européenne vient d'ouvrir une brèche. Elle avait été saisie par deux passagers roumains qui avaient subi 4 jours de retard et manquaient d'être licenciés. Ils ont obtenu le paiement de leurs salaires.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 18h du 27 août 2019 Crédit Image : THOMAS SAMSON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet et Arnaud Tousch

Un avion retardé, un vol annulé et vous ratez un ou plusieurs jours de travail ? Jusqu'ici, c'était du salaire perdu. Mais la justice européenne vient d'ouvrir une brèche.

Elle avait été saisie par deux passagers roumains, qui avaient subi 4 jours de retard. L'un d'eux était visé par une procédure de licenciement. Finalement, en plus de l'indemnité forfaitaire classique de 400 euros, ils viennent d'obtenir le paiement de leurs salaires. Ces deux passagers ont donc obtenu une compensation supplémentaire pour leurs jours de travail manqués. Une disposition légale existe bien mais elle est assez flou, précise Anne-Laure Hery travaille chez Air Indemnité, une entreprise qui aide les passagers à faire valoir leurs droits.

D'après elle, "il existe déjà dans le règlement européen un article qui donne droit à des passagers des indemnités supplémentaires dans certaines situations". Cet arrêt de la cour ouvre donc la voie à d'autres situations du même type. "Si vous êtes amené à avoir une menace de licenciement, à manquer un certain nombre de jours de travail, vous pouvez demander à ce que ces journées que vous avez perdues vous soient indemnisées".

Seule précision : le juge français, lui, peut décider que l'indemnité légale inclue déjà les jours de travail perdus. Dans ce cas, vous n'aurez pas le droit à une compensation supplémentaire. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Des voitures sur le périphérique parisien (Illustration) transports
Transports : 700.000 voitures de moins en Île-de-France, un chiffre historique

Chauffeur licencié - Un chauffeur avait été licencié l'année dernière car son patron le soupçonnait d'avoir bu un verre de rosé pendant sa pause déjeuner, photo à l'appui fourni par un collègue. Les prud'hommes ont tranché : le routier est blanchi.

Retraites - L'âge pivot de départ à la retraité évoqué par Jean-Paul Delevoye a fait grincer des dents du côté des syndicats. Emmanuel Macron a donc décidé : il privilégie un accord sur la durée de cotisation plutôt que sur l'âge.

Paulo Coelho - L'écrivain brésilien a demandé pardon à Brigitte Macron sur Twitter pour "la crise, l'hystérisme de Jair Bolsonaro". Au total, la première dame a reçu plus de 58.000 tweets de soutien suite aux propos qu'a tenu le président brésilien à son égard. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Avions Remboursement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants