1 min de lecture Aviation

Bordeaux : un avion Air France Paris-Madrid dérouté après une fausse alerte

Les 135 passagers d'un Paris-Madrid ont dû être débarqués à Bordeaux après le déclenchement d'une alarme. Bien qu'elle soit fausse, un nouvel avion a été affrété de Paris pour transporter les voyageurs en Espagne.

Des avions du groupe Air France-KLM (illustration)
Des avions du groupe Air France-KLM (illustration) Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

C'était une fausse alerte, mais elle a pourtant entraîné un déroutement de l'avion. Un appareil Air France, qui effectuait un trajet Paris-Madrid avec 135 passagers à son bord, a été obligé de se poser à Bordeaux après le déclenchement d'une alarme. Elle signalait un risque de dépressurisation de l'avion, qui n'a pourtant pas été avérée une fois au sol. 

"C'est simplement un principe de précaution et d'application des procédures de la compagnie et du constructeur Airbus, a expliqué le service presse d'Air France joint par RTL.fr. Il y a une alarme qui s'est déclenchée, et la procédure est de descendre sur le premier terrain disponible, qui était Bordeaux. L'avion a atterri normalement, les passagers ont débarqué normalement."

"Le déclenchement intempestif fait suite à une pièce défectueuse devant être changée. Le temps de faire ces vérifications, on a préféré envoyer un nouvel avion qui est en route depuis Paris, a ajouté la compagnie. Il va ré-acheminer les clients auxquels on a remis des bons de rafraîchissement. Le nouveau départ est prévu à 13 heures pour une arrivée à 14 heures à Madrid." Avec plusieurs heures de retard : l'arrivée était initialement prévue à 9h05. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aviation Vacances Bordeaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants