2 min de lecture Licenciement

Les infos de 12h30 - Suicide d'un éboueur : son licenciement "a été l'élément déclencheur"

Un éboueur s'est suicidé près de Caen, dans sa tenue de travail, après avoir été licencié. La famille a décidé de porter plainte.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 12h30 - Suicide d'un éboueur : son licenciement "a été l'élément déclencheur" Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Camille Sarazin

Un éboueur de 46 ans s'est suicidé près de Caen suite à son licenciement. Il avait bu deux bières offertes par un client pour le remercier. C'était pendant son service. 

L'homme a revêtu sa tenue de service et s'est donné la mort dans le garage de ses parents. Sa famille va porter plainte, comme l'explique son frère Pablito Patry : "Ça a été hyper brutal et c'est ce qu'on disait avec mes parents : ça a été l'élément déclencheur."

"Il était encore marqué au planning, c'est inhumain de faire ça, de le faire espérer et de le licencier comme ça du jour au lendemain", poursuit-il. La direction n'a pas tenté de joindre la famille. "Il vaut mieux pas qu'ils appellent", prévient le frère, en colère. "Maintenant c'est trop tard, notre famille est complètement détruite."

"On ne licencie pas quelqu'un qui est sérieux dans son travail qui pour une fois a fait une petite faute", accuse-t-il. "Moi je n'arrive pas à comprendre, celui qui a pris l'initiative de licencier mon frère, j'espère qu'il pourra se regarder dans une glace mais à mon avis ça serait très difficile pour lui."

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Une manifestation de SUD-rail, le 12 mars 2018 à Paris SNCF
SNCF : un syndicaliste SUD-Rail licencié contre l'avis de l'inspection du travail

Économie - Un cercueil place de la Concorde, pour symboliser "le désastre social qui se profile dans le pays". Le taux de chômage devrait culminer à 11,5% en 2021, selon les estimations de la Banque de France. 

Coronavirus - L'état d'urgence sanitaire ne sera pas prolongé au-delà du 10 juillet, date de son expiration. Alors faut-il accélérer le déconfinement ? La question sera débattue vendredi en conseil de Défense à l'Élysée. 

Transports - La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, demande une aide de 4 milliards d'euros pour les transports publics, alors que le gouvernement a annoncé des aides aux secteurs de l'automobile et de l'aéronautique

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Licenciement Économie Éboueurs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants