1 min de lecture Emploi

Paris : l'éboueur licencié pour une photo prise à son insu a retrouvé un travail

VU DANS LA PRESSE - Adama Cissé, licencié après avoir été photographié à son insu en train de se reposer sur son lieu de travail, a signé un contrat dans une société de nettoyage.

Adama Cissé attaque l'entreprise Derichebourg.
Adama Cissé attaque l'entreprise Derichebourg. Crédit : Capture d'écran C8
Charles Deluermoz

Le cliché le montrait allongé sur le bord d'une vitrine, en train de se reposer. Diffusé à son insu sur Twitter, il lui avait alors coûté son travail. Convoqué par son employeur, l'agent de propreté avait été licencié en octobre 2018. Après avoir suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, son histoire a finalement connu ce jeudi 30 janvier un heureux dénouement.

Selon Le Parisien, Adama Cissé doit en effet débuter lundi prochain un nouveau travail. L'ancien éboueur a signé un contrat avec une société de nettoyage de Seine-Saint-Denis. Comme le rapporte le quotidien, c'est la maire de Bondy qui, touchée par son histoire, l'a mis en relation avec son recruteur. Selon son avocat, "Adama Cissé a signé un CDD pour commencer, qui devrait déboucher sur un CDI d'ici six mois".

Renvoyé pour "faute grave" car son comportement était contraire "au règlement intérieur et aux engagements de son contrat de travail" selon son ancien employeur, ce père de famille de 37 ans a porté l'affaire devant les prud'hommes de Créteil. À l'audience, il s'était dit choqué par la diffusion du cliché à son insu, son avocat invoquant le "droit à l'image" et contestant que cette photo soit une "preuve acceptable" de la faute grave supposément commise par son client.

D'ici le jugement, le vendredi 19 juin prochain, "la priorité était donc de retrouver du travail, comme le rappelle son avocat au Parisien qui prévient également : "je pense qu'il va poursuivre en justice l'auteure du tweet et de la photo qui a bouleversé sa vie". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Société Éboueurs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants